2019, l'année de la présidentielle et des...bonnes nouvelles pour les Algériens - DIA
35254
single,single-post,postid-35254,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Alger

2019, l’année de la présidentielle et des…bonnes nouvelles pour les Algériens

DIA- 03 septembre 2018: La campagne électorale pour l’élection présidentielle de 2019 semble déjà débuter. Les ministres et les différents responsables du pays s’empressent d’annoncer les bonnes nouvelles aux Algériens. La rentrée politique qui a débuté ce lundi avec l’ouverture de la session parlementaire, marque le début de la rentrée sociale et politique.
Au moment où certaines parties et les formations politiques de l’opposition annoncent une «rentrée sociale chaude et mouvementée», le gouvernement tente de dépasser toutes les embûches et les écueils qui peuvent être semés sur le chemin de l’année 2019, année de l’élection présidentielle.
En ce sens, des «fuites tolérées» sur les dispositions de la loi des finances de 2019 font ressortir qu’il n’y aura pas d’augmentations des prix des carburants en 2019. Les Algériens qui subissent les augmentationsd’essence des trois dernières années ont accueilli cette nouvelle avec beaucoup de satisfaction.
Les prix des carburants ont doublé en l’espace de trois ans et les Algériens appréhendaient de nouvelles augmentations pour 2019.  Il était aussi prévu que les subventions sur certains produits soient levées progressivement à partir de 2019, comme annoncé auparavant par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.
Mais le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, vient d’annoncer que l’Etat poursuivra à subventionner les produits de première nécessité et qu’aucune levée ou gel sur les subventions n’ont été programmés pour 2019.
Le ministre de l’Habitat a annoncé aussi que plusieurs unités de logements de différentes formules, seront distribuées à partir du mois d’octobre prochain et durant toute l’année 2019. Tant mieux pour les Algériens qui doivent encore profiter de la générosité de l’Etat malgré la chute des recettes du pétrole et des réserves de change.
 
Amir Hani