Après le RND et le FLN, l'ANR appelle le Président Bouteflika à briguer un  5ème mandat - DIA
33584
single,single-post,postid-33584,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Belkacem salhi

Après le RND et le FLN, l’ANR appelle le Président Bouteflika à briguer un  5ème mandat

DIA-07 juillet 2018: L’Alliance nationale républicaine (ANR) a appelé le président Abdelaziz Bouteflika à briguer un 5ème mandat afin de «poursuivre sa mission à la tête du pays».
« L’ANR réitère son soutien et son appel au président de la République pour poursuivre sa mission à la tête du pays en vue de préserver les acquis réalisés, approfondir les réformes, renforcer l’Etat de droit, pallier les insuffisances, orienter le processus national de développement et diversifier l’économie », a déclaré M. Sahli lors d’une conférence de presse animée au siège du parti au terme de la réunion du bureau national du parti.
Sahli qui a déjà occupé le poste de ministre délégué chargé de la communauté algérienne établie à l’étranger a annoncé qu’une initiative politique de stabilité et de réforme regroupant les partis émergents soutenant le président de la République sera lancée en septembre prochain et coïncidera avec la création par le parti de la commission nationale de préparation de la prochaine présidentielle qui sera débattue durant l’université d’été qu’organisera le parti ce mois-ci ».
En ce sens, l’ANR emboite le pas au RND d’Ahmed Ouyahia ou le FLN d’Ould Abbes qui ont déjà annoncé la couleur en appelant le chef de l’Etat à se présenter à sa propre succession. L’ANR appelle aussi les autres partis politiques qui soutiennent le 5ème mandat à s’organiser de manière à constituer une alliance !
Amir Hani