A l’occasion de la fête de l’enfant: La démarche salutaire du DG de la CNAS - DIA
33825
single,single-post,postid-33825,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-DG CNAS

A l’occasion de la fête de l’enfant: La démarche salutaire du DG de la CNAS

 

DIA-16 juillet 2018: On Peut commémorer la fête de l’enfant, le 15 juillet, et sauver des vies. C’est l’heureuse initiative de la CNAS, qui a organisé au niveau de sa Clinique médico-chirurgicale infantile de Bou Ismail (Tipaza), une journée consacrée aux enfants atteints de cardiopathies congénitales.

Apporter la joie, des bonbons et des sourires aux enfants malades est une tradition en cette fête de l’enfance, mais à la faveur du Directeur Général de la CNAS, le Dr. Tidjani Hassan Haddam, l’esprit festif a été doublé d’une modernisation complète des services de cette clinique infantile destinée aux enfants de moins de 15 ans atteints de maladies du cœur.

La Clinique médico-chirurgicale infantile de la CNAS à Bou Ismail s’est vu ainsi doter de plusieurs appareils d’échographie du cœur dernier cri, d’une modernisation sophistiquée des salles de soins et d’une extension de l’hébergement destinés à la prise en charge des parents des enfants malades, afin qu’ils soient en contact avec eux.

Le Dr.Haddam a voulu ainsi, marquer l’évènement, en rendant encore plus performant cette clinique modèle en chirurgie cardiaque infantile qui fait partie avec les autres cliniques spécialisées de la CNAS, en orthopédie et rééducation, ORL et dentaire, d’un plan ambitieux de prise en charge locale par des médecins, professeurs, spécialistes, psychologues et experts algériens et ainsi atténuer de la fameuse facture des prises en charge à l’étranger.

Et le bilan parle pour lui-même : déjà, rien que pour l’année 2017, 307 opérations chirurgicales du cœur ont été réalisées par la CNAS à Bou-Ismail (dont 161 à cœur ouvert), 16091 consultations par an et même 27388 examens supplémentaires. Pour le premier semestre 2018, la clinique en est déjà à plus de 105 chirurgies cardiaques et plus de 11.000 consultations.

Ainsi, sous la conduite du DG de la CNAS, le Dr.Haddam, la caisse nationale semble avoir recouvert sa capacité à non seulement absorber la demande en prestations sociales, malgré la conjoncture financière difficile pour le pays, mais à dégager des chantiers de modernisation de ses infrastructures avec le souci que la CNAS se modernise et se réforme malgré le pessimisme de ceux qui lui prédisaient l’écroulement. Ce qui est loin d’être le cas.

S.B