DIA | Affaire USMA-MCA : Zetchi désavoue Medouar et veut le pousser à la démission
46953
post-template-default,single,single-post,postid-46953,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Affaire USMA-MCA : Zetchi désavoue Medouar et veut le pousser à la démission

DIA-24 novembre 2019: Les relations entre la FAF et la LFP se sont détériorés davantage après l’affaire du match USM Ager-MC Alger, remporté par le Mouloudia par forfait suite à une  décision de la Ligue que préside Abdelkrim Medouar.

La direction de l’USMA avait refusé de jouer ce derby en raison de la présence d’un de ses joueurs en sélection libyenne ainsi que d’autres joueurs en sélection nationale militaire. La LFP s’était entêtée à programmer me match et n’a pas hésité à sanctionner l’USMA club après son forfait.

Mais l’USMA ne s’est pas laissé faire puisque la direction du club a décidé de porter l’affaire devant le Tribunal algérien de règlement des litiges sportifs avec l’espoir de recouvrir ses droits.

Dans cette affaire, Medouar voulait en fait porter préjudice à la FAF et son président Zetchi. Medouar avait déclaré que c’est sur instruction de la FAF qu’il avait décidé de programmer le match USMA-MCA.

Il s’avère, selon les déclarations de Zetchi, que la FAF avait permis à la LFP de programmer des matches en retard durant les dates FIFA à condition qu’un des deux clubs concerné donne son accord favorable de jouer.

Dans sa requête auprès  du tribunal arbitral, la direction de l’USMA s’est appuyée sur les déclarations de Zetchi, ce qui enfonce Medouar, lequel est tombé dans son propre piège. En voulant éclabousser la FAF, Medouar a porté atteinte à la LFP qu’il dirige. La décence veut que Medouar démissionne surtout si le tribunal arbitral annule la décision de la LFP !

Nassim Fateh