BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

AG élective de la FAF : vers le plébiscite de Zetchi

DIA-19 mars 2017: L’assemblée générale élective de la fédération algérienne de football (FAF) qui se tiendra ce lundi à 10h au centre technique national de Sidi Moussa, devrait aboutir au plébiscite de Kheiredine Zetchi à la tête de la première instance du football en Algérie.
Etant candidat unique, Zetchi devrait être élu, même si on murmure ici et là que des présidents de club lui réserveraient une surprise, à savoir boycotter l’AG ou empêcher sa tenue en programment un sit-in. Il faut relever que le président sortant de la FAF, Mohamed Raouraoua, continue de manœuvrer pour empêcher Zetchi d’être élu. En ce sens, il n’est pas exclu que des tentatives de parasitage de l’AG interviennent comme ce fut le cas au cours des derniers jours, avec le retrait du président de la commission électorale, Ali Baâmeur.
Ceux qui s’opposent à Zetchi, avec la complicité de Raouraoua, useront certainement de tous les moyens pour empêcher son élection. Zetchi qui est président du Paradou AC (Ligue 2) avait déjà annoncé que sa priorité c’est de relancer la Direction nationale de contrôle de gestion des clubs (DNCG), ce qui explique la levée de boucliers de la part des présidents de club qui s’opposent à son élection. La DNCG signifie la mise en place d’une gestion saine et transparente, ce qui n’arrange pas les présidents de clubs dont la gestion est opaque.
Les présidents des Ligues de wilaya soutiennent le candidat unique à la présidence de la FAF, Kheiredine Zetchi, a-t-on appris auprès de plusieurs de ces présidents.  Ces derniers sont au nombre de 48 et représentent près de la moitié de la composante de la FAF. Tous les candidats à la FAF sollicitent ces présidents de Ligues de wilayas qui ont un grand poids dans les élections.
Pour rappel, Raouraoua avait été élu la première fois en 2001 grâce à ces 48 présidents de Ligue.  Leur soutien à Zetchi signifie que le clan de Raouraoua a perdu la guerre des coulisses, lesquelles ont toujours été déterminantes lors des opérations de vote. 
Cependant et compte tenu de l’esprit d’opportuniste de plusieurs membres de l’AG de la FAF, il n’est pas exclu que ces derniers opèrent un retournement de veste pour plébisciter Zetchi, eux qui avaient brandi des affiches où il était mentionné «Nous sommes tous Raouraoua». On parle déjà d’une scission chez les présidents de clubs dont une partie est opposée à Zetchi et une autre partie, favorable à ce candidat unique à la présidence de la FAF. Zetchi, tout comme Raouraoua en 2001 et en 2009, est le candidat du Pouvoir. Il est ouvertement soutenu par le ministère de la Jeunesse et des Sports.
 
Fateh Nassim
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Ahmed Saci

Permanences des commerçants durant l’AID: Le baptême de feu du nouveau Ministre

DIA-24 juin 2017: Le spectre de la ville « fantôme » plane déjà. Arrivé à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *