Alcomsat-1: le président Bouteflika réitère l'engagement de l'Etat pour les technologies modernes - DIA
27016
single,single-post,postid-27016,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
File - In this Dec. 8, 2010 file photo, Algeria's President Abdelaziz Bouteflika briefs the media after a meeting with German Chancellor Angela Merkel at the chancellery in Berlin. Algeria's state news agency is quoting the country's president as saying Thursday, Feb. 3, 2011, the state of emergency that has been in effect since 1992 will be lifted in the "very near future."  (AP Photo/Shane McMillan, file)

Alcomsat-1: le président Bouteflika réitère l’engagement de l’Etat pour les technologies modernes

DIA-08 janvier 2018: Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a réitéré, lundi, l’engagement de l’Etat en matière de maîtrise des technologies modernes en les mettant au cœur de la dynamique du développement économique, voire sa locomotive.

Dans un message à l’occasion de la célébration du personnel de l’Agence spatiale algérienne (ASAL) pour la réalisation et la mise en orbite réussie, le 10 décembre dernier, du satellite algérien de télécommunications spatiales Alcomsat-1, le président Bouteflika a réitéré « l’engagement de l’Etat en matière de maîtrise des technologies modernes en les mettant au cœur de la dynamique du développent économique, voire sa locomotive », appelant la jeunesse algérienne « qui est notre espoir, à prendre exemple sur le staff technique de notre agence spatiale ».

Le président de la République a exhorté les jeunes à « prendre exemple sur le staff technique de notre agence spatiale en traduisant la volonté en réalisations honorant notre pays dans les différents domaines », affirmant que « seule la conjugaison des efforts et des énergies vives de notre pays est à même de concrétiser les aspirations de notre peuple ».

« J’appelle les différentes institutions et organes de l’Etat ainsi que le secteur privé à l’exploitation optimale des services et applications que garantis ce satellite dans les divers domaines d’activité », a ajouté le Chef de l’Etat.

Dans ce contexte, le président Bouteflika a souligné que « le développement économique passe aujourd’hui par la maîtrise des technologies modernes », relevant que « les disparités entre pays développés et pays sous développés s’expliquent par leur différence en termes de rapidité d’appropriation de la technologie ». 

« Les scientifiques de l’Agence viennent de prouver, à travers leurs réalisations, que l’acquisition et l’appropriation de la technologie ne nous sont pas inaccessibles et que nous ne sommes pas condamnés à l’achat uniquement de ce qui est produit par les autres », a soutenu le président de la République dans son message.

Et d’ajouter « les chercheurs et experts dans nos universités et instituts, laboratoires et ateliers, se doivent de concrétiser leurs expériences et  inventions et de jeter des ponts avec les entreprises de production pour combler l’écart entre le monde de l’innovation et les domaines d’application de la production, du marketing et de consommation, et partant permettre à notre économie de passer à l’exportation hors hydrocarbures. »

Le satellite algérien Alcomsat-1 a été lancé avec succès le 10 décembre dernier, portée par le lanceur chinois Long March 3B, depuis la station Xichang Satellite Launch Center, située dans la province du Sichuan à 2.200 Km au sud ouest de Pékin.

Fruit d’un partenariat avec la Chine et dédié notamment aux télécommunications, la télédiffusion et l’internet, le satellite dispose de 33 transpondeurs dont 9 sont dédiés à la diffusion de chaines de télévision et de radios numériques.