DIA | Alger recadre Erdogan : des propos attribués à Tebboune sur l’histoire de l’Algérie sortis du contexte
48677
post-template-default,single,single-post,postid-48677,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Alger recadre Erdogan : des propos attribués à Tebboune sur l’histoire de l’Algérie sortis du contexte

DIA-01 février 2020: L’Algérie s’est dite surprise de la déclaration faite par le Président turc, Recep Tayyip Erdogan dans laquelle « il attribue au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune des propos sortis de leur contexte sur une question liée à l’histoire de l’Algérie », a indiqué samedi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. 

« A titre de précision, l’Algérie affirme que les questions complexes liées à la mémoire nationale, qui revêt un caractère sacré pour le peuple algérien, sont des questions extrêmement sensibles. De tels propos ne concourent pas aux efforts consentis par l’Algérie et la France pour leur règlement », conclut le communiqué.

Cette réaction, première du genre, est un recadrage en règle d’Alger envers le président turc, qui ne veut pas être impliqué dans un contentieux diplomatique entre la Turquie et la France. Le président Erdogan avait affirmé dans un quotidien turc que le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lui a révélé, lors de sa récente visite, que la France coloniale avait tué 5 millions d’Algériens en 130 ans.

Amir Hani