Un algérien tué lors d'une rixe entre algériens et marocains à Barcelone - DIA
22637
single,single-post,postid-22637,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Barcelona  7 9 2017  apunalamiento en el Pou de la Figuera   FOTO  GUILLEM SANCHEZ

Un algérien tué lors d’une rixe entre algériens et marocains à Barcelone

DIA-08 septembre 2017: Un algérien originaire de la Casbah à Alger est mort après avoir été poignardé suite à une dispute le mercredi entre un groupe d’Algériens et de Marocains près de Santa Caterina à Barcelona. C’est ce qu’a révélé le site espagnol El Periodico dans son édition de ce vendredi 8 septembre. 

Selon un restaurateur du quartier, plusieurs jeunes, apparemment d’origine marocaine, squattent un parc et ont commis plusieurs types d’infractions et de vols dans les quartiers voisins. Le marocain qui a poignardé le jeune algérien était drogué par la colle.  
Jeudi, en fin d’après-midi, un groupe d’Algériens est tombé nez à nez avec un proche de l’agresseur. Munis d’armes blanches, ils ont entrepris de se venger. L’ambiance dans le quartier est très tendue, une rivalité s’est formée entre les deux communautés maghrébines. Une habitante du quartier a même affirmé que, jeudi, « aucun Marocain n’était sorti de chez lui » par peur.
La police catalane a déjà procédé à l’arrestation d’un jeune de 19 ans d’origine marocaine qui pourrait être soupçonné d’être le meurtrier du jeune algérien. Le bilan de cette rixe entre marocains et algériens s’élève selon la police à un mort et trois blessés.

Amel Bouchaib