BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Amnesty international répond à Ahmed Ouyahia (Communiqué)

DIA-09 juillet 2017: Dans un communiqué envoyé à la rédaction le bureau d’Amnesty international à Alger, par le biais de son coordinateur Brahim Mahdid a tenu à réagir aux propos du SG du RND Ahmed Ouyahia:  

« Les propos tenus, le 08 juillet, par Monsieur Ahmed Ouyahia à l’égard des migrants subsahariens sont choquants et scandaleux !

De tels propos alimentent le racisme et favorisent la discrimination et le rejet de ces personnes. Nous rappelons à M. Ouyahia que ces personnes ont fui les guerres, la violence et la pauvreté. Elles sont venues en Algérie chercher la paix et la sécurité. Il est de notre responsabilité de les accueillir, conformément aux textes internationaux signés et ratifiés par l’Algérie.

Cette déclaration de M. Ouyahia intervient au moment où le premier ministre a annoncé que la présence des migrants subsahariens en Algérie sera réglementée et le ministère de l’Intérieur procède actuellement à travers les services de police et de gendarmerie au recensement de tous ces migrants. En outre, une loi sur l’asile est en cours d’élaboration par le ministère des affaires étrangères. »

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-medvedev

Le Premier Ministre Russe en  Algérie en octobre prochain

DIA-26 juillet 2017: Comme annoncé  en Mai dernier par « DIA » le Premier Ministre Russe, Dmitri ...

5 commentaires

  1. Cet ancien énarque ne connaissant pas assez bien l’histoire de la guerre de libération de l’Algérie et ses appuis africains , a finalement bien fait de dire ouvertement le fond de sa pensée.Ainsi donc les masques sont tombés et nous savons dés à présent qui ne planifie aucune prévention ni à long terme et ni à court terme de la sécurité de ce vaste territoire à plusieurs accès frontaliers. En refoulant et chassant de nouveau ces subsahariens , ils seront une trés grave menace pour la sécurité du pays , car ces réfugiés Africains chassés et humiliés reviendront un beau matin se venger et armés jusqu’aux dents par des puissances ennemies qui n’attendent que ça comme notamment ISRAEL et le makhzen.
    Par conséquent Ahmed Ouyahia est un individu raciste et xénophobe et indigne de gouverner le sort de 40 millions d’Algériens qui peuvent subir à cause de sa gestion fataliste une répétition et un retour de l’histoire de 1492 de la fin des califats d’Espagne.

  2. Je crois qu on est foutus avec ces organisations qui prépare l intervention des Français et américain tout ça c est la faute à sellal qui y’a laisser la situation atteindre le non retour

  3. les subsahariens ne sont que source de problèmes donc « oust  » un point barre

  4. Dans sa déclaration Mr OUYAHIA ne fait preuve d’aucun sentiment ou de comportement raciste.Il exprime tout simplement en toute objectivité la situation et la conjoncture réelle actuelle du pays.La situation aussi bien économique,sociale que sécuritaire de l’ALGERIE recommande que l’on ne puisse pour préserver notre sécurité accueillir ces pseudos-migrants.Quant á ces objecteurs de conscience qui critiquent gratuitement et facilement notre pays,je leur rappelle simplement qu’il n’y a pas si longtemps que cela qu’on a épongé les dettes bilatérales de plusieurs pays africains que jusqu’à présent beaucoup d’africains profitent des bourses d’études et de formations gratuitement dans nos universités nos centres et nos académies militaires et de police.Depuis 1962 ce sont des centaines de milliards de dollars distribuès bénévolement par l’ALGERIE aux pays africains pour leur lutte de libération et leur développement.Alors qu’AMNESTY ou autres viennent nous reprocher quoi que ce soit ou traiter tout Algérien de xénophobe ou de raciste nous leur disons de reconsidérer leur jugement et de revoir leurs copies..

    • c’est à l’amnesthez de les prendre en charge chez eux pas en algerie et dite de nous ce que vous voulez les guerres en afrique c’est les occidentaux l’algerie n’a rien à voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *