APN : Bouhadja c'est fini, Mouad Bouchareb élu nouveau président (Vidéo) - DIA
36935
single,single-post,postid-36935,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Bouchareb

APN : Bouhadja c’est fini, Mouad Bouchareb élu nouveau président (Vidéo)

DIA-24 octobre 2018: C’est sans surprise que le député du parti du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb a été élu ce mercredi à la majorité au poste de nouveau président de l’Assemblée populaire nationale (APN) en remplacement de Said Bouhadja. Pour le FLN et les partis de la majorité, le nouveau président de l’APN, incarne le renouveau du personnel politique en Algérie dans la mesure où il est issu de la génération post-indépendance, sachant que Bouhadja se réclamait de la légitimité historique en sa qualité d’ancien Moudjahid.
Bouhadja a été déboulonné de l’APN après près d’un mois de contestation de la par des partis de la majorité qui lui avait retiré confiance, à savoir FLN, le RND, le MPA, TAJ et les indépendants. Ces groupes parlementaires avaient signé une motion de retrait de confiance à Bouhadja, ce qui représente 351 députés sur les 462 que compte l’APN.
Bouchareb a été élu à main levée lors d’une séance plénière présidée par le député Hadj Laib en sa qualité de doyen des membres de l’APN. Sur l’ensemble des 321 députés qui ont voté lors de cette séance, 320 ont voté oui (33 par procuration), alors qu’un seul député s’est abstenu.
Avant son élection à la tête de la chambre basse du Parlement, Bouchareb (47 ans) élu de la wilaya de Sétif au titre de la 8ème législature, issue des élections législatives de mai 2017, occupait le poste de président du groupe parlementaire du FLN.
Auparavant, le rapport de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés de l’APN relatif à la constatation de la vacance du poste de président de l’Assemblée a été adopté à la majorité des députés lors d’une séance plénière présidée par El Hadj Laib en sa qualité de doyen de l’Assemblée. Cette séance a été boycottée par les députés de l’opposition.
Amir Hani