BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Appareils électroniques en avion: La France et le Canada étudient l’interdiction

DIA-21 mars 2017: Après la décision américaine et britanique, les autorités françaises étudient le risque éventuel occasionné par certains appareils électroniques dans les cabines d’avions, mais n’ont pas encore pris de décision, a indiqué mardi un porte-parole de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC).
« Il y a une analyse du risque qui est en cours par les services compétents en matière de sûreté aérienne, et également des discussions interministérielles en cours qui détermineront si mesures il y a, ou pas« , a déclaré à l’AFP ce porte-parole, après que Londres et Washington eurent interdit les ordinateurs portables et tablettes en cabine, sur des vols en provenance de pays du Moyen-Orient et du Maghreb.

« Rien n’a été décidé ni arbitré pour ce qui est de la France« , a ajouté ce porte-parole.

Le Royaume-Uni a interdit mardi « tout téléphone, ordinateur portable ou tablette plus grand qu’un téléphone portable de taille normale » à bord des vols à destination de son territoire et en provenance de Turquie, du Liban, de Jordanie, d’Egypte, de Tunisie et d’Arabie saoudite.

Plus tôt mardi, les Etats-Unis ont pris les mêmes mesures pour huit pays, tous des alliés ou des partenaires des Etats-Unis : la Turquie, la Jordanie, l’Egypte, l’Arabie saoudite, le Koweït, le Qatar, les Emirats arabes unis et le Maroc.

Le Canada examine la possibilité d’imiter les Etats-Unis et le Royaume-Uni et d’interdire les ordinateurs portables et tablettes en cabine des avions de compagnies du Moyen-Orient, a indiqué mardi le ministre des Transports, Marc Garneau.

« Il est de notre devoir et de notre obligation d’analyser en détail l’information (concernant une possible menace d’attentat) qui nous a été fournie par la communauté du renseignement. C’est ce que nous allons faire et nous prendrons la décision appropriée« , a dit M. Garneau lors d’un point de presse.

Les Etats-Unis ont annoncé mardi une telle interdiction pour les avions de neuf compagnies aériennes en provenance de pays arabes et de Turquie, invoquant un risque d’attentats « terroristes » dans un contexte de durcissement de la politique migratoire. Londres a immédiatement emboîté le pas à Washington.

Le Canada, les Etats-Unis et le Royaume-Uni collaborent étroitement en matière de renseignement et de lutte contre le terrorisme dans le cadre de l’alliance des « Five Eyes » regroupant également l’Australie et la Nouvelle-Zélande. « Je vais faire l’analyse nécessaire avec mes collègues et prendre une décision », a ajouté M. Garneau. Pour le moment l’Algérie n’est pas concernée par ses mesures. 

Amir Hani 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dernières infos Algerie:antiterroriste MDN

Un deuxième terroriste éliminé à Lakhdaria

DIA-19 août 2017: Dans le cadre de la lutte antiterroriste et en continuité de l’opération ayant ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *