Après Betchine, Arama offre le  2e titre au CSC - DIA
31899
single,single-post,postid-31899,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-CSC CONSTANTINE

Après Betchine, Arama offre le  2e titre au CSC

DIA-12 mai 2018: Le CS Constantine a été sacré champion d’Algérie ce samedi pour la saison 2017/2018, après sa victoire en déplacement contre l’USM Blida (2-1), pour le compte de la 29e et avant-dernière journée de la Ligue 1.
Le CSC a pu remporter ce titre grâce à la stabilité que connait l’encadrement de l’équipe, à sa tête le président Tarek Arama. L’entraineur Abdelkader Amrani qui en est à sa deuxième saison consécutive au CSC, a réussi à bâtir un groupe soudé qui a pu s’imposer dès le début de la saison.
Le CSC avait occupé la première place du championnat de Ligue 1 depuis la 5e journée, c’est dire que la formation constantinoise n’a pas volé sa consécration qui est amplement méritée.
Il s’agit en fait du 2e titre de champion d’Algérie remporté par le CSC, après celui de 1997. A l’époque le CSC avait réussi à remporter le titre en s’imposant lors de la dernière journée du championnat à Bologhine contre l’USM Alger, sachant que ce fut la première défaite de l’USMA à domicile lors de la saison 1996-1997.
Il faut aussi relever que le CSC bénéficiait à l’époque du soutien du général Mohamed Betchine, conseiller du Président Liamine Zeroual. En ce sens, le soutien de Betchine qui était numéro 2 au sein du Pouvoir avait grandement aidé le CSC  à décrocher son premier titre de champion d’Algérie.
Nassim Fateh