Archives filmées : 35.000 boites stockées dans les sous-sols du siège de la wilaya d'Alger - DIA
31502
single,single-post,postid-31502,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-INA

Archives filmées : 35.000 boites stockées dans les sous-sols du siège de la wilaya d’Alger

DIA-01 mai 2018: Un fonds de 35.000 boites d’archives cinéma, remontant à plusieurs étapes de l’histoire de l’Algérie, se trouve actuellement dans les sous-sols du siège de la wilaya d’Alger, a indiqué lundi à Alger, M. Eric Dubois, expert auprès de l’Institut national de l’audiovisuel de France (INA).

« Les deux sous-sols de la wilaya d’Alger renferment en leur sein un énorme fonds de films nécessitant une prise en charge pour sa restauration et sa sauvegarde », a indiqué, M. Dubois, lors de la tenue de l’atelier de réflexion sur la mutualisation des moyens intersectoriels pour la préservation des archives filmées.

Dubois, qui a été chargé de l’opération d’évaluation et d’identification du fonds d’archives audiovisuelles de la wilaya d’Alger, a affirmé que les deux sous-sols de cette enceinte contiennent près de 35.000 boites renfermant des archives audiovisuelles à l’instar des films (longs métrages et courts métrages) du cinéma algérien, français , russe, égyptien et tchèque.

Qualifiant son travail au niveau des sous-sols de la wilaya de « véritables fouilles archéologiques », cet expert de l’INA a expliqué qu’actuellement son équipe tente d' »identifier les boites d’archives en bon état afin de les envoyer vers des équipes techniques au niveau de la bibliothèque nationale d’Alger pour un second examen plus approfondi et plus minutieux en vue de les restaurer et de les numériser plus tard ».

M.Dubois a assuré, en outre, que » 300 films ont été récupérés et sauvegardés à l’instar du court métrage algérien + L’enfer à 10 ans+ ». 

Ces  archives sont essentiellement en format 16mm, en 35mm, et même en 8mm. Celle-ci  dateraient des années 50 et 60. Certaines boites seraient également stockées dans le centre culturel Abane Ramdane, précise une source à la wilaya d’Alger. 

La wilaya d’Alger qui n’a pas les moyens de stockage de ces bobines qui doivent être récupérées et stockées à une température adéquate avant d’être numérisées et sauvegardées définitivement.    

Amir Hani