BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

ARPE: Kaouane consulte les syndicats de la presse écrite

DIA-04 octobre 2017: Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a entamé mardi une série de consultations avec les acteurs du secteur de la Communication, dans le cadre du lancement du processus d’établissement de l’Autorité de régulation de la presse écrite (ARPE), indique mercredi dans un communiqué, le ministère de la Communication.

Tout en rappelant que l’ARPE a été « décidée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et priorisée dans le Plan d’action du Gouvernement », le ministère précise que cette « concertation est dictée par la nécessité d’avoir la perception la plus large possible du regard que porte la corporation sur ce processus qui l’implique et l’engage ».

« Cela, d’autant que la démarche consiste dans une structuration pérenne qui permettra à la presse de se prendre en mains et de réguler sa situation professionnelle et éthique », est-il ajouté.

Dans ce sens, le ministre de la Communication a rencontré, dans l’après-midi de mardi, le Secrétaire général du Syndicat national des Journalistes (SNJ), Kamel Amarni, « dont il a écouté les propositions et reçu des échos favorables concernant un processus que le SNJ appelait de ses vœux », selon les propos de ce dernier.

M. Kaouane a également reçu, dans la matinée de ce mercredi, les membres fondateurs de la future Fédération nationale des Journalistes algériens (FNJA), Zahir Mehdaoui et Riadh Boukhedcha, lesquels ont exprimé « enthousiasme et disponibilité à ces perspectives »,  informe encore le ministère.

« Les consultations se poursuivront et associeront des journalistes et des éditeurs des différents horizons de la presse écrite, publique et privée », conclut la même source. 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

dia-immigrants

Expulsion de 2 000 migrants subsahariens selon Amnesty International

DIA-23 octobre 2017: Dans un communiqué rendu public, l’ONG Amnesty International, a annoncé que les autorités algériennes  ...