BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Arrestation d’un gynécologue qui faisait avorter des femmes enceintes à Alger

DIA-07 avril 2017: Un gynécologue spécialisé dans les opérations d’avortements de femmes enceintes a été arrêté dernièrement à El Mouradia (Alger), a-t-on appris de source sécuritaire. Agé de 87 ans, le mis en cause a été arrêté en compagnie de trois de ses assistants dans une clinique qu’il gère sur les hauteurs d’Alger.
Il est reproché à ce médecin spécialiste de pratiquer l’avortement sur des jeunes filles célibataires, des femmes divorcées ou mariées contre des sommes qu’il fixait en fonction de la situation sociale de ses clientes en détresse.
Les avortements étaient provoqués chez les patientes par des médicaments qui leurs étaient administrés. Ces médicaments étaient importés de l’étranger et écoulés de manière frauduleuse en Algérie. Les éléments de la Sûreté nationale qui ont effectué une perquisition dans cette clinique ont pu récupérer une quantité de médicaments destinés aux opérations d’avortements, sachant que la commercialisation de ceux-ci est interdite en Algérie.
Mohamed Nassim
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Ali mecili

Le FFS dénonce la candidature aux locales de « l’assassin » d’Ali Mécili

DIA-24 septembre 2017: Dans un communiqué transmis à la rédaction, le FFS dénonce avec vigueur, ...

4 commentaires

  1. Pourquoi l arrêter a ce gynécologue…Ou voulez vous que ces femmes aillent se faire avorter…Elles sont libres de leur corps…Le gouvernement voudrait développer les charlatans de l avortement pour tuer et faire souffrir les femmes…Elles sont libres si elles ne veulent pas aller au paradis…….naturellement les femmes riches vont a Paris. a Madrid en Espagne, a Berlin et en Scandinavie pour se faire avorter…On trouve que les algériennes ne souffrent pas assez …? matériellement, physiquement, psychologiquement et les abus réguliers par les hommes au pays….

    • Oui tout à fait d’accord avec Bouchakor, chez nous tout est interdit. Les gens aisés vont ailleurs pour obtenir des soins. On gère le pays avec des interdits. Mon médecin m’a prescrit un médicament tout en me précisant de bien chercher pour le trouver. Cela fait un mois je ne l’ai pas encore trouvé. Au lieu d’interdire, il faut réguler. Alors une jeune fille qui tombe enceinte, disons par mégarde, va se dénoncer à la police pour être exposée en public? C’est affreux chez nous alors qu’ailleurs ça peut passer comme une lettre à la poste. Et pourtant, comme dit Aznavour, il y a des choses plus graves qui se passent chez nous et demeurent en l’état. Que Dieu nous donne la force de supporter les injustices même si c’est l’égal au sens de nos lois !

  2. Il s’agissait d’avortement à quelle terme ? Après un certain stade, c’est un bébé et plus un foetus, il faut prendre la responsabilité.

  3. L’avortement, se fait quand la grossesse lui présente des problèmes de santé, autrement c’est un péché, aussi à vérifier à quel stade est la grossesse ? Bébé ou fœtus ! Ce n’est pas juste se caché contre les gens, mais dieu te vois ! Si non, on vas avoir que des putes dans notre pays je suis avec, l’avortement pour les femmes mariées, les autres paye leur geste.

    Assalam, nettoyons notre pays !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *