Arrestation du journaliste et militant Said Boudour à Oran - DIA
32546
single,single-post,postid-32546,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Said boudour

Arrestation du journaliste et militant Said Boudour à Oran

DIA-02 juin 2018: Le journaliste et militant des droits humains Said Boudour a été arrêté par par la police aujourd’hui à Oran vers 19h30,  a déclaré  la ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), bureau d’Oran, dans un communiqué de presse.

Le bureau d’Oran de la  LADDH a précisé que cette arrestation intervient juste après l’affaire de la saisie de la cocaïne au port d’Oran. Said Boudour  a été le premier journaliste à avoir écrit sur le sujet sur les deux sites d’information, ALGERIEPART et JCA (Journalistes citoyens d’Algérie) ».

Le même communiqué note que « des éléments de la police en civil se sont présentés au domicile de Said Boudour,  sis à Sidi Maarouf, deux fois, hier soir et le matin de ce vendredi. Le journaliste était absent, les éléments ont  donc annoncé à son père qu’il devait se présenter au commissariat central pour  une affaire le concernant ».

Rappelons que Said Boudour était le correspondant de la chaîne KBC à Oran de 2014 à 2017 et avait créer entre temps son site JCA (Journalistes citoyens d’Algérie). Il est membre fondateur du Syndicat  algérien des éditeurs de la presse électronique (SAEPE) et fait partie de la délégation (cinq membres) choisie par le syndicat qui devait rencontrer le ministre de la Communication et lui remettre le projet du SAEPE.

S.B