Assassinat d'un étudiant à Ben Aknoun: "le suspect" toujours recherché (Sûreté) - DIA
40052
single,single-post,postid-40052,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-police

Assassinat d’un étudiant à Ben Aknoun: « le suspect » toujours recherché (Sûreté)

DIA-13 février 2019: Les recherches et les investigations se poursuivent pour identifier « l’auteur » ou « les auteurs » de l’assassinat, il y a deux jours, d’un étudiant dans sa chambre à la cité universitaire Taleb Abderrahmane 2 de Ben Aknoun, a déclaré mardi le chef de la sûreté de la wilaya d’Alger, le contrôleur de police, Mohamed Bettache.
Lors d’une conférence de presse animée au niveau du service de wilaya de la Sûreté publique à Bab Ezzouar (Alger) pour présenter le bilan des activités des différentes unités de la Sûreté de la wilaya d’Alger en 2018, le contrôleur de police Mohamed Bettache a fait savoir que « les recherches et les investigations se poursuivent pour identifier le suspect ou les suspects dans l’affaire de l’assassinat, il y a deux jours, d’un étudiant » dans sa chambre à la résidence universitaire Taleb Abderrahmane 2 de Ben Aknoun.
Depuis la perpétration du crime, les services de la Sûreté de la wilaya d’Alger ont mobilisé tous les moyens humains et matériels pour arrêter les agresseurs « dans les plus brefs délais », a-t-il ajouté.
L’instruction est toujours en cours pour dénouer cette affaire sous la supervision du procureur de la République territorialement compétent, a-t-il précisé, affirmant que les médias seront informés au moment opportun des nouveaux éléments. 
Pour rappel, les services de la protection civile d’Alger sont intervenus, dans la nuit de dimanche à lundi vers 22h30, pour transférer le corps sans vie d’un étudiant en troisième année de médecine, 21 ans, assassiné dans sa chambre à la cité universitaire Taleb Abderrahmane 2 de Ben Aknoun.