BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Bahia Rachedi en pleurs dénonce l’humiliation des algériens aux JCC 2016 (Vidéo)

DIA-05 novembre 2016: La grande comédienne Bahia Rachedi a dénoncé, les larmes aux yeux, la marginalisation de la délégation des artistes algériens aux Journées Cinématographiques de Carthage à Tunis. Dans une vidéo enregistrée par le comédien algérien Imed Benchenni, (invité dans le cadre de sa participation dans un film algéro-tunisien sur Saint Augustin) la star algérienne, le cœur gros, a dénoncé la marginalisation et l’humiliation des artistes algériens aux JCC 2016, abandonnés à leur sorts et surtout ignorés par l’organisation dans les hommages et les récompenses. Après avoir écarté les films algériens de la compétition officielle, de la compétition du court métrage et du documentaire, les JCC n’ont rendu aucun hommage aux cinéastes algériens disparus ou vivants à l’occasion des 50 ans de la création du festival tunisien.  Bahia Rachedi, qui a été placé aux derniers rangs lors de la cérémonie de clôture, sur des chaises en plastiques, a déclaré la voix nouée dans sa vidéo: « Pourquoi nous inviter?  pour nous humilier…? Vous avez tout perdu mon cher ami, vous avez perdu l’Algérie, le gouvernement algérien et le peuple algérien » allusion faire au président des JCC.  

dia-mohamed-malas
Le président tunisien offre la médaille d’honneur au réalisateur syrien Mohamed Mallas

Quand le président Tunisien zappe l’Algérie 

Mais la plus grande humiliation est également diplomatique, puisque le président Tunisien Beji Caid Essebsi a commit un impair envers l’Algérie, puisque sur la liste des artistes étrangers qui ont reçus des mains du président tunisien une médaille d’honneur présidentielle, il n’y avait aucun cinéaste ou artiste algérien. En revanche, le président tunisien a décoré, des insignes de Grand officier de l’Ordre National du Mérite au titre du secteur de la culture, la star égyptienne Adel Imam, le réalisateur et producteur mauritanien Abderrahmane Sissako, l’acteur égyptien Gamil Ratib, le réalisateur palestinien Michel Khleifi, le réalisateur Burkinabé Idrissa Ouedraogo, le réalisateur syrien Mohamed Malas et les réalisateurs tunisiens Omar Khlifi et Ridha Béhi. Un manque de tact et de diplomatie envers un pays frère et voisin qui a déplu à la délégation algérienne qui était représentée par quelques artistes seulement: La comédienne Bahia Rachedi, le comédien Imed Benchenni et la réalisatrice Yamina Chouikh, qui était membre de jury de la compétition officielle. A cela s’ajoute deux journalistes représentant le quotidien l’Expression et le quotidien El Khabar. Ce dernier est également le directeur artistique du Festival du film arabe d’Oran, mais les organisateurs l’ont accrédité comme journaliste….étranger.   

Salim Bey 

   

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

Ahmed Achour

Décès d’Ahmed Achour l’un des doyens de la presse sportive

DIA-14 décembre 2017: Ahmed Achour, ancien journaliste sportif au quotidien à El Moudjahid, qui a ...

33 commentaires

  1. Boycotez la Tunisie et vous verrez ce qui va se passer !

    • Parfois j’ai envie de dire « Echehhh fina »… ce n’est pas la Tunisie qui nous a humilié. Elle l’a déjà fait. On oublie vite, nous ne retenons pas nos leçons ! J’ai pour mémoire les mêmes lamentations de Rouiched Allah Irahmou…
      J’ai pour mémoire aussi l’Algérie qui invite une actrice égyptienne qu’on a couvert d’or… dans une ville qui ferme les cinémas… Une actrice d’un pays qui, pas longtemps auparavant a insulté copieusement nos martyrs.
      Si l’Algérie organise un festival du cinéma, gageons qu’elle honorera les acteurs tunisiens et égyptiens.
      Ma chère soeur Madame Bahia, (que je rencontre parfois à la poste de Ain Bénian) chassez votre chagrin. Vous êtes au sommet du 7e art, pas seulement en Algérie, mais dans le… monde arabe (si on peut appeler ainsi un groupe de pays ennemis). Vous êtes, vous même, la médaille d’or du peuple algérien. Vous avez – au moins – 40 millions d’Algériens qui clament votre nom ! Qui d’autre peut se targuer d’avoir votre palmarès ? Le président tunisien lui même ne peu accéder à ce niveau d’estime.
      Je demande néanmoins, en tant qu’Algérien, aux artistes algériens d’unir le force et leur voix pour changer – D’ABORD – les choses en Algérie.

  2. je suis tunisienne et comme beaucoup d’entre nous pour ne pas dire TOUS au sein du peuple) je suis absolument désolée de ce traitement et de la médiocrité que vous avez subi ! ces JCC sont une cata du début à la fin et je vous prie de bien vouloir ne pas considérer qu’ils représentent les tunisiens dans la façon dont vous avez été traitée ! j’espère qu’ils seront au moins à la hauteur pour des excuses en bonnes et dues formes !

  3. Bencharif Mohamed lamine

    Rien d’étonnant, Et encore une fois, Aucune sympathie de la part de nos voisins, c’ est dommage, à l’heure actuelle où une union politique et fraternelle, est fortement souhaitée, pour nous défendre des turbulences régionale, qui risquent de nous emporter tous.
    A moins que c’ est voulu ? Diviser pour mieux régner, Donc vigilance, ne tombant pas dans ce piège.
    A méditer !!!

  4. C’EST BIEN FAIT POUR NOUS LES ALGÉRIENS : Où est passé le NIF ALGÉRIEN :
    Comment les JCC 2016 ont écarté l’Algérie du Tanit d’or
    Amira SOLTANEPublié dans L’Expression le 30 – 10 – 2016
    L’ouverture des 27es Journées cinématographiques de Carthage (JCC), a eu lieu hier et elles prendront fin le 5 novembre 2016 avec une exclusion flagrante de l’Algérie des compétitions officielles de ce festival tunisien. Ainsi, l’Algérie n’aura pas droit au Tanit des JCC cette année puisqu’aucun film n’est en compétition officielle parmi les longs et courts métrages. Le comité de sélection dirigé par le duo Brahim Letaief et Dora Bouchoucha, a écarté tout film algérien de la compétition officielle. L’Algérie est seulement en compétition dans la catégorie des premières oeuvres, ce qui ne lui ouvre pas droit à un Tanit. Alors que l’Algérie vient seulement de commencer dans le cinéma, en revanche la Tunisie est présente dans la section officielle avec quatre longs métrages, ce qui est étonnant dans un pays organisateur qui ne programme généralement que trois films comme c’est le cas dans les grands festivals. Or, les organisateurs ont programmé quatre films pour donner plus de chance au cinéma tunisien d’avoir un Tanit. Ainsi, on retrouve dans la section officielle un film français produit par Rachid Bouchareb, Chouf de Karim Dridi alors que le film est 100% français. Le film était même à Cannes au nom de la France. Le comité des JCC ont sélectionné le film sur la base seulement du passeport tunisien du réalisateur. Le film qui revient sur la violence dans la banlieue à Marseille, est même joué par des Algériens. Alors que la Tunisie était censée bien représenter le Maghreb dans la sélection officielle, elle a écarté l’Algérie en favorisant le Maroc et certains pays d’Afrique comme le Sénégal (présent avec deux films), le Burkina Faso et même le Tchad qui n’est pas présent avec un long métrage fiction, mais avec un documentaire Hissen Habré une tragédie tchadienne de Mahamat-Saleh Haroun. Le documentaire politique à charge contre Hissen Habré et qui est en réalité une commande du président tchadien actuel Idriss Deby. Le film a été soutenu par la France qui l’a financé et programmé à Cannes. Le Maroc est également présent avec deux films aux JCC avec notamment le film Divines qui comme Chouf, n’est pas marocain, mais français. Il ne doit sa nationalité qu’à l’origine de sa réalisatrice Houda Benyamina, qui ne possède pas de passeport marocain. Suite à notre dernier article sur les JCC, des Tunisiens ont approché un journaliste algérien pour faire passer le message comme quoi il n’y a pas de film algérien de qualité pour être programmé aux JCC. La bonne excuse! En réalité, aucune demande n’a été faite auprès des instances algériennes pour sélectionner des films. Et le comité de sélection a écarté également l’Algérie de la sélection officielle du court métrage, alors que d’habitude, deux à trois courts métrages algériens sont sélectionnés aux JCC. Cette année, le comité de sélection a décidé d’écarter l’Algérie dans une sélection de 20 films où figurent 17 pays, comme Madagascar, le Soudan, l’Ethiopie, le Cameroun, le Qatar, et même l’Arabie saoudite qui ne possède pas de cinéma.

  5. أنا تونسي وأقول بئس المعاملة وكل غضبكم قليل قليل قليل على تلك المعاملة السيئة. الشعب التونسي و الشعب الجزائري أخوة دائمة بل وحدة دائمة حتى وإن حاول البعض هدمها . عاشت الجزائر – عاشت تونس.

  6. Arrêtez de chialer!! C’est de votre faute si vous ne produisez rien dans votre pays (alors que vous pouviez investir grâce au pétrole).
    – Pas d’industrie (sauf… investissements français)
    – Pas d’agriculture (vous échangez du pétrole contre du blé aux français alors que vous avez d’énormes étendues de terre exploitable)
    – Pas d’industrie militaire (vous achetez aux français et aux russes)
    Que dalle! IDEM POUR LE CINEMA où vos talents se cassent du pays.

    La Tunisie et l’Algérie sont des pays frères mais le cinéma algérien a rien produit alors pourquoi décorer la médiocrité? Chacun est jugé sur sa production de façon égale et l’Algérie est loin derrière dans ce domaine comme dans tous les autres domaines. Vous avez regardé les films algériens présentés avant de parler? C’est une grosse blague!

    • Franchement tu as vraiment raison et je te donne raison aucun investissement sur Beaucoup de domaines et la lites et longue comme tout simplement le tourisme, on serait tous en Algérie nous Français d’origine Algérien et d’autres horizons Mais une cher frère Tunisien c’est une raison pour mettre une délégation comédienne Algérienne sur des chaises en plastique, au fond d’une salle comme des insignifiant mal propre !!! L’Algérie le seul pays qui vient à l’aide depuis toujours à la Tunisien et au lendemain du printemps Arabes à coup de millions d’euros pas à coup de chaises en plastique…. Sans oublié que la Tunisie le seul pays qui bénéficie du Gaz de l’Algérie en reconnaissance de l’indépendance, voilà ce que c’est le reconnaissance fraternelle Algérienne dans un respect de fraternité, pas sur des chaises humiliante.

    • C’est bien de passer un message sous l’anonymat « Tunisien » !!!
      Vous mélangez tout M le Tunisien

    • Salam
      C’est vous qui chialiez quand les touristes occidentaux ont décidé de ne

      Bonjour
      Qui chialait quand les touristes occidentaux ont décidé de ne plus venir en Tunisie, et qu’un million et demi d’algériens se sont rendus en Tunisie ? Merci
      J’ai trouvé cet élan louable, néanmoins quand je lis un tel amas de connerie je me pose des questions ?????
      Toutefois ce commentaire n’émane que d’un individu et ne saurais représenter la Tunisie (Heureusement) Continuons à aider nos frères et oublions de tels propos.
      Un algérien de France

      • Aider ????

        Et tu veux les Aider, jusqu’à quand comme ça ????

        Qu’ils se débrouillent seul. Ils n’ont qu’à demander au Egyptiens de venir faire du Tourisme chez eux où aux Libyens. Mais que les Algériens arrêtent de leur rendre service. Car, si vous croyez qu’ils pensent que nous sommes Frère ???
        Le mot Frère est plutôt dans un sens pas de l’autre.
        On est plutôt frère comme ADEL Et Caïn.

        Je n’ai pas oublié Sarkozy qu’en il était à Tunis. Ils avaient insulté le peuple Algérien en les traitants de Terroristes. Et le gouvernement Tunisien souriaient de sa connerie. Au contraire, si Sarko avait dit cela du peuple Tunisien en Algérie. Le gouvernement algérien, l’aurait remis à ça place devant les cameras !

        Mais là j’ai pu voir un gouvernement Tunisien Minable, se rabaisser devant un ancien président détesté des Français. C’est pathétique. On voit que le gouvernement tunisien sont encore colonisé.

        Et on parle encore de Frère ???!!!

    • les algeriens fhoula alikoum.

    • Mon Cher Tunisien; vous venez de tenir une injustifiable diatribe de préjugés. Les réactions objectives ou pas de certains de mes compatriotes ne peuvent expliquer vos petits préjugés. Nos référents séculaires, ceux de nos origines, qui sont identiques, ceux de nos cultures respectives extrêmement proches, ce que nos anciens sont partagé sans comptabilité de part et d’autres ne peuvent admettre le type d’ironie que vous vous êtes permis. Je retiens une chose cependant, le Tunisien, ceux que nous avons eu l’infime privilège de connaître ou tout simplement de croiser, n’ont pas besoin de votre genre, n’ont besoin ni de régisseur comme vous, ni de substitue à leur vision. Personnellement et beaucoup et toutes mes connaissances parmi mes compatriotes, possèdent une très haute idée de leurs frères de Tunisie. Vous, vous avez déjà disparu dans mon subconscient.

      Abdelkadeer

    • Dans ce cas pourquoi les inviter …

      Personne ne merite d’etre reçut de la sorte un invité reste un invité.

  7. Je suis tunisien et j’ai éte profondément emu et surpris par ce comportement inapproprié envers nos frères algériens, le peuple le plus proche de nous, notre soutien le plus solide et le plus sûr.
    Toutefois l’incompétence d’un groupe, en l’occurrence les organisateurs d’une simple manifestation culturelle qui n’ont d’ailleurs pas particulièrement brillé par leur savoir-faire, ne peut en aucun cas cacher le sentiment d’estime et l’amour que le peuple tunisien tout entier éprouve pour l’Algérie soeur .
    J’espère donc de tout mon cœur que cet incident ne viendra pas nuire aux relations fraternelles entre nos deux pays noués par une histoire commune

    • Ô frère tunisien, je reconnais les failles du cinéma algérien mais je reconnais aussi un tas de failles dans le cinéma maghrebo-africain , comme ci les autres sont dignes de films hollywoodiens. Mettez les pieds sur terre mon cher frère . Cette actrice parle de la façon dont a été traitée la délégation algérienne dans ce festival non de la qualité cinématographique algérienne. Et faut pas oublier que le cinéma algérien a eu plus d’éloge avant l’existence ou bien même la reconnaissance du cinéma tunisien.
      Peser vos mots cher FRERE. Nul n’a le droit de dénigrer un pays quelque soit sa position face au monde. La Tunisie est bien contente de recevoir des millions d’algeriens chaque année autant que touristes ( ce qui est très avantageux pour l’économie tunisienne).

    • vous les tunisiens vous êtes des hypocrites.

  8. les soit disons frère tunisien ‘ne nous connaissent que dans leurs pires situations’il est temps de boycotte ce pays

  9. A mes compatriotes Algériens, les propos de cette personne qui s’est indûment prénommée « Tunisiens » doivent être comprises à l’identique du niveau de leur auteur: le caniveau. Ne nous laissons donc pas prendre par la passion et nous positionner aussi bas que lui. Élevons nous et gardons froideur. N’oublions que dans l’histoire, ne serait que durant la décolonisation, nos aînés ont versé leur sang ensemble pour la même cause, la Tunisie avait accueilli beaucoup de nos compatriotes réfugiés, ils avaient aussi accueilli une partie de l’ALN. N’entrons pas dans les dédales absurdes des comptabilités de bas étage. Ce n’est pas parce qu’il a signé sous le pseudo de « Tunisien », que nous devrions oublier notre passé commun et une fraternité qui doit demeurer éternelle.

    • C’est marrant tout de même ????!! c’est toujours au peuple Algérien de revoir l’histoire avec un grand H.

      Mais le monde a changé, aujourd’hui l’histoire c’est l’ARGENT et l’économie des nations. Déjà que les Marocains sont jaloux de l’Algérie. Alors imaginés les Tunisiens qui eux dénigrent complètement les Algériens. Y a plus de Frère de sang dans cette histoire. La jeunesse d’aujourd’hui et d’hier on oublié l’histoire de nos Aïeux, alors imaginons les Tunisiens qui ont rien à faire de la Guerre. Aujourd’hui, nous sommes dans l’air de la guerre économique.

      Tous ce qui intéresse les Tunisiens ceux sont leurs Tourismes Occidentaux. Ils en ont rien à faire des Algériens, à par les maltraiter qu’en les Algériens vont dans leur pays.

      Et nous nous devront encore ne pas oublier notre histoire commune ???

      Je n’ai qu’une chose à dire LES DORMEURS DOIVENT SE REVEILLER, car ce n’est pas la première fois que j’entends la maltraitance des Tunisiens envers les Algériens !
      Et cela va continuer si on ne fait rien !!!

      Boycotter les produits Tunisiens ! n’allez plus en vacance chez eux ! car c’est un pays pro Marocain. Ne l’oubliez jamais

      • Bravo ! j’approuve. Un agent de la route qui soustrait abusivement de l’argent à un touriste (mon frère) , une honte de bas étage ! et ce médecin qui a rapporté dans un article de presse, l’ignoble façon dont il avait été traité par des minus ; scandalisé il jura ne plus y remettre les pieds.
        Ces deux exemples ont un écart de quelques années, et voilà que de nouveau le même incident se reproduit, ce qui signifie qu’algériens et tunisiens se VALENT !

  10. En tant que citoyen tunisien , mes excuses à l’Algerie et aux algériens
    Cette mascarade dont seul les organisateurs du JCC en assument la responsabilité humilient les tunisiens avant meme nos frères algériens pour lesquels nous avons le devoir d’accuillir conformément au bon voisinage.
    Le JCC doit être revu de fond en comble en terme d’organisation

    • C’est bien fait pour les Algériens !

      Nous voyions cette actrice entrain de pleurer. Mais vous n’avez qu’à Boycotter la Tunisie. Vous n’avez pas compris que ce Pays veut du mal à l’Algérie. Moi, je n’ai qu’une chose à dire que l’Algérie ferment ses Frontières. Ce n’est pas la première fois que j’entends toujours la même chose sur les Tunisiens en vers les Algériens. Je n’ai pas oubliée Sarkozy à Tunis entrain d’insulter le peuple Algérien de Terroriste ! Et que fait le gouvernement lâche Tunisien, Il sourit de la Connerie de cet ancien président. Pathétique Ces minable tunisiennes.

      Et vous les appelez encore des FRERES. Quand allez vous vous réveiller ???
      J’ai l’impression que c’est encore l’histoire d’Abel et Caïn qui va finir par revenir. Et là vous allez comprendre, que ce que vous appelez encore des frères ne sont que des TRAITES. Car ils ont fait allégeance au Maroc et au Egypte, qui sont eux-mêmes frères des Occidentaux et Israël !

      Aller, juste passer vos vacances en Tunisie et vous allez comprendre qu’ils détestent le peuple Algériens.

  11. les algériens ne veulent pas apprendre de leurs erreurs, akhtikoume mina al’arabe et el wihda al’arabya, on n’est pas d’origine arabe, nous sommes les gens du milieu, les enfants de massinissa arabisés, de turques, d’espagnoles, où était les arabes quand on nageait dans le sang. Tunisie hacha ana’ema nous fait celà. Ils nous frappe puis ils nous disent qu’on est des frères, comme toujours. On n’a pas besoin d’eux, nous devons chercher de nouveaux partenaires commerciaux (afrique du sud, nigeria, corée du sud, continuons le bon travail amorcer avec la chine …etc) avec tous le potentiel que nous avons. Mais la roue tourne, et Allah est grand, viendra le jour où vous alliez tomber par terre et aurez besoin d’aide, cejour là dites nous nos frères algériens.
    Message aux hommes algériens qui ont laissés 6 millions d’algériennes célibataires de plus de 35 ans pour aller épouser des tunisiennes ou des marocaines, rendez vous au tournant.

  12. Très drôle de dire que
    le Maroc jalouse l’Algérie . ..allez questionner les Algériens qui ont visiter le Maroc .
    A bon entendeur salut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *