BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Bataille des sondages sur les télévisions privées entre IMMAR et MMR

DIA- 13 janvier 2016- 00h30: En attendant l’installation officielle de l’Autorité de régulation nationale, une guerre silencieuse s’est installée entre les instituts de sondage en Algérie. En quelques jours deux sondages sont publié dans la presse sur la part d’audience des télévisions algériennes privées et publics, offrant deux visages totalement opposés du paysage audiovisuel algérien.

D’un côté, l’institut franco-algérien IMMAR, dirigé par Brahim Sail qui a publié un sondage qui donne un panel de 20 télévisions algériennes et qui place sur le podium cinq chaînes composé de : La chaîne publique TV A3 qui arrive en première place avec une part d’audience de 17,60%, suivi par la chaîne privée Echourouk Tv avec 14,69 %. La chaîne dédiée à la femme au foyer Samira TV arrive en troisième position avec 11,18% de part d’audience dans ce sondage. En quatrième position la chaîne terrestre l’Entv, qui a réalisé 9,38% de part d’audience grâce aux matchs de l’EN. Alors que la chaîne d’info Ennahar tv boucle le top five avec un taux d’audience de 7,59 %.

Vingt-quatre heures après la diffusion des principaux points du sondage Immar, un autre sondage réalisé par une autre agence MMR (Media and Markect Research) est venu contre dire les chiffres de l’agence franco-algérienne, affirmant que la chaîne Ennahar Tv est la télévision la plus regardée avec 4 millions de téléspectateurs.  L’institut MMR a étudié les préférences des algériens durant la même période qu’Immar entre le 18 au 24 novembre avec un échantillon de 1100 téléspectateurs de différentes catégories sociales et tranches d’âges.  Qui croire ? Immar qui s’inspire des méthodes de sondages pointus calqués sur l’expérience française des meilleurs instituts Ipsos et Sofres. Ou MMR, qui s’inspire des méthodes apprises de l’institut marocain Imperium, qui se spécialise surtout de la veille audiovisuelle radio et télé. Son patron Nassim Mouaci, est l’ancien patron de la filiale algérienne Imperium et qui est devenu patron de l’agence MMR Algérie. En quittant la filiale marocaine en Algérie, Nassim Mouaci  a récupéré 80% des clients algériens (agence de publicité et de monitoring). Mouaci est associé à Tarek Belounas, ex-cadre d’Immar, qui en connaît un bout sur les méthodes de la société de Brahim Sail.  Une guerre fratricide entre les deux agences qui arrange beaucoup les télévisions privées en panne d’audience.

Salim Bey  

12347601_954669614606328_2298327725857478125_n

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-BOUTEF CONSEIL

Conseil des ministres : Le Président Bouteflika exhorte le gouvernement à assurer le paiement des créances des entreprises 

DIA-22 Novembre 2017: Comme il fallait s’y attendre, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ...

2 commentaires

  1. Un vrais plaisir passez a lire cette article, je vous remercie enormement !!!

  2. Esperons que vous en avez d autre de ce niveau sous le coude !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *