Bedoui avertit l'opposition :L'Etat ne tolérera aucune atteinte à sa stabilité - DIA
34291
single,single-post,postid-34291,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-bedoui-wali

Bedoui avertit l’opposition :L’Etat ne tolérera aucune atteinte à sa stabilité

DIA-02 août 2018: Le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui a déclaré que l’Etat « ne tolèrera aucune atteinte à sa stabilité et à sa  sécurité », soulignant sa détermination à poursuivre son combat « sans relâche » contre le terrorisme et ses sources.
Bedoui qui a présidé une réunion de coordination avec les cadres de son département en prévision de la prochaine rentrée scolaire, a indiqué que « l’Etat ne tolèrera aucune atteinte à sa stabilité et à sa sécurité et poursuivra son combat sans relâche contre le terrorisme pour assécher ses sources, défendre l’intégrité du territoire national et frapper d’une main de fer tous ceux qui veulent porter atteinte à la sécurité du citoyen ».
« L’Algérie est un Etat d’institutions. Ceux qui veulent profiter de la situation et du citoyen à l’approche de chaque échéance politique doivent savoir que le citoyen algérien est attaché à son pays et soutient ses institutions et accorde une importance particulière et inconditionnelle à sa sécurité et sa stabilité », a assuré le ministre.
« Hier encore, le citoyen algérien s’était élevé en un seul homme, répondant à l’appel de la paix et de la réconciliation nationale, donnant ainsi une leçon de cohésion et de nationalisme », a rappelé Bedoui qui a appelé les citoyens algériens à « ne pas succomber aux appels de ceux qui veulent semer le doute et qui sont très loin des défis internes et externes auxquels fait face le pays », affirmant que « l’Algérie est un Etat d’institutions respectueux de ses rendez-vous constitutionnels ».
Bedoui a affirmé aussi que « l’Etat a mobilisé de grands moyens matériels et humains pour promouvoir le développement  à travers tout le territoire national, tout en accordant la priorité aux wilayas du sud et des Hauts Plateaux ainsi qu’aux régions frontalières  qui devraient bénéficier également de ce développement », soulignant que « les orientations du Président Bouteflika placent le Grand Sud et les Hauts plateaux au cœur de toutes les stratégies de l’Etat ».
« La relance des deux fonds de développement du Sud et des Hauts Plateaux et la mobilisation des ressources financières au profit des populations de ces régions outre le développement des zones frontalières qui ont bénéficié d’importants  programmes de développement témoignent de la « profonde conviction du président de la République à réaliser un développement équitable respectant les spécificités de chaque région du pays », a assuré le ministre.