DIA | Benbouzid reçoit l’ambassadeur russe : l’Algérie parmi les premiers pays à acquérir le vaccin anti-Covid
53848
post-template-default,single,single-post,postid-53848,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Benbouzid reçoit l’ambassadeur russe : l’Algérie parmi les premiers pays à acquérir le vaccin anti-Covid

DIA-13 août 2020: Au lendemain de l’annonce par le président russe Vladimir Poutine de la découverte par son pays du vaccin anti-Covid 19, le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a reçu au niveau son département l’ambassadeur de la Fédération de Russie en Algérie, Igor Beliaev.

A l’évidence de disponibilité du vaccin dans les laboratoires russes et la grande avancée réalisée dans sa production par le Centre national russe de recherche en épidémiologie et microbiologie, a été le principal sujet abordé par les deux parties, indique mercredi un communiqué du ministère.

Le ministre n’a pas manqué de rappeler les « instructions du président de la République Abdelmadjid Tebboune pour que l’Algérie soit parmi les premiers pays acquéreurs du vaccin anti-Covid-19, et ce, dans le but de préserver la santé des citoyens ».

En effet, le chef de l’Etat a affirmé, à maintes reprises, que l’Etat ne lésinera pas sur les moyens quand il s’agit de préserver la santé de ses citoyens. Un budget sera consacré à l’importation du vaccin et ce, quel que soit le prix, avait assuré le Président.

L’ambassadeur a fait savoir que le vaccin sera disponible sur le marché international fin 2020 voire début 2021.

En effet, le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, a fait savoir que la Russie commencera la production du vaccin d’ici deux semaines.   

« Tout d’abord, les unités de production en Russie seront orientées vers le marché intérieur pour répondre aux besoins de nos citoyens », a-t-il déclaré, ajoutant que la Russie proposerait le vaccin aux pays étrangers lorsqu’elle en disposerait en quantités suffisantes.                                                     

Le ministre, a indiqué que « les doutes étrangers » concernant l’efficacité du vaccin étaient « infondés ».

« La plate-forme où le vaccin a été créé a été étudiée de manière approfondie et ses auteurs ont accumulé une quantité suffisante de connaissances scientifiques pour garantir sa sécurité », a-t-il poursuivi.                                                                   

La Russie a enregistré le premier vaccin au monde contre le nouveau coronavirus, a déclaré mardi le président Vladimir Poutine lors d’une réunion en ligne avec des représentants du gouvernement
Le vaccin, nommé « Sputnik V », a été développé par le Centre national d’épidémiologie et de microbiologie de Gamaleya, conjointement avec le Fonds d’investissement direct russe.

Mohamed Nassim