Benselmane a souhaité qu'il soit reçu par le Président Bouteflika - DIA
38220
single,single-post,postid-38220,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-BENSELMANE

Benselmane a souhaité qu’il soit reçu par le Président Bouteflika

DIA-03 décembre 2018: Le Prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense d’Arabie Saoudite, l’Emir Mohammed Ben Salmane devrait être reçu par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, ce lundi, a-t-on appris de source diplomatique saoudienne.
C’est le Prince Benselmane qui a insisté et émis le vœu d’être reçu par le Président Bouteflika qu’il a qualifié «d’homme sage et dont les conseils sont perspicaces», a-t-on ajouté de même source. Il faut relever que le chef de l’Etat a toujours reçu les dirigeants saoudiens en visite en Algérie, sachant que les deux pays entretiennent des relations privilégiées.
Benselmane était arrivé dimanche soir vers 21h pour une visite officielle de deux jours en Algérie, à la tête d’une délégation de haut niveau et a été accueilli à l’aéroport Houari-Boumediene par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.
Cette visite s’inscrit, dans le cadre de « la consolidation des relations privilégiées entre les deux pays et peuples frères et permettra de donner un nouvel élan à la coopération bilatérale et de concrétiser des projets de partenariat et d’investissement, en ouvrant de nouvelles perspectives aux hommes d’affaires, en vue d’augmenter le volume d’échange commercial et d’élargir le partenariat économique entre les deux pays ».
Elle permettra également de relancer les différents chantiers bilatéraux issus de la 13ème session de la réunion de la commission mixte algéro-saoudienne, tenue à Ryadh en avril dernier et qui a été sanctionnée par la signature de plusieurs accords de coopération. La visite du Prince héritier saoudien sera aussi l’opportunité d’examiner et d’échanger les points de vue sur les questions politiques et économiques arabes et internationales d’intérêt commun, et à leur tête la question palestinienne et les situations dans certains pays frères, outre les évolutions du marché pétrolier.
Amir Hani