Bouira: l’auteur présumé du quadruple crime de Taghzout arrêté - DIA
20300
single,single-post,postid-20300,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia- Arrestation

Bouira: l’auteur présumé du quadruple crime de Taghzout arrêté

DIA-21 juin 2017: L’auteur présumé du quadruple crime de Taourirt dans la commune de Taghzout (Est de Bouira) a été arrêté par les services de la Gendarmerie nationale lors d’une opération de ratissage menée à Maâdhi, dans la zone montagneuse de Merkala, a-t-on appris mercredi auprès de la Gendarmerie nationale.

Le criminel B.A a été arrêté après une vaste opération de ratissage menée dans la bourgade de Maâdhi (Merkala) relevant de la commune de Taghzout et son fusil de chasse récupéré sur place, a expliqué à l’APS le chef du groupement de la Gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel Mahdjoub Areibi Kamel.

« Son arrestation a eu lieu dans des conditions difficiles, ce qui a nécessité le déploiement d’une brigade sino technique qui a réussi à localiser et encercler le criminel depuis mardi soir. Ce dernier est arrêté et reconduit à la brigade de recherche et d’investigation de Bouira et l’opération de ratissage et de fouilles lancée depuis plusieurs jours a été bouclée », a-t-il précisé.

Pour l’arrestation du criminel, âgé de 65 ans, les services de la Gendarmerie nationale ont été « contraints d’arrêter même ses trois fils pour leur implication dans ce quadruple crime dont les victimes sont deux hommes et deux femmes », a-t-on ajouté de même source.

L’acte ignoble a eu lieu il y a dix jours lors que le criminel a fait usage de son fusil de chasse, tuant sa belle-sœur (60 ans), sa nièce (22 ans) et son neveu (32 ans), avant qu’il ne revienne mardi sur les lieux et élimine, cette fois-ci, son propre frère âgé de 71 ans.

Après avoir accompli son forfait, il a repris la fuite vers la forêt voisine, selon les détails fournis par les services de la Gendarmerie  nationale.

« Selon l’enquête, il y a un sérieux conflit lié à une piste mitoyenne ainsi qu’à une affaire de mœurs entre les deux familles ». « La brigade de recherche chargée de ce dossier a découvert une grande complicité de ses trois fils, notamment le benjamin, qui transportait le criminel dans des voitures pour fuir les embuscades et au ratissage de nos services » , a indiqué le même responsable, précisant que deux des gendres de l’auteur présumé du quadruple meurtre ont été relâchés après une interpellation qui a duré 48 heures .

Envoyer un commentaire