Le bras droit de Droukdel abattu à la frontière algéro-tunisienne - DIA
27518
single,single-post,postid-27518,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-DROUDKEL

Le bras droit de Droukdel abattu à la frontière algéro-tunisienne

DIA-21 janvier 2018: Les forces de sécurité tunisiennes ont abattu un proche conseiller d’Abou Moussab Abdoul Wadoud, alias Abdelmalek Droukdel, le chef d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a déclaré, samedi, une source gouvernementale à Tunis.

L’Algérien Bilel Kobi, présenté comme « le bras droit d’Abou Wadoud », a été tué samedi dans une embuscade près de la frontière algérienne alors qu’il effectuait une mission destinée à réorganiser la branche tunisienne d’Aqmi, visée par des frappes des forces tunisiennes.

Les forces tunisiennes ont tué l’an dernier plusieurs combattants islamistes dont Mourad Chaïeb, chef algérien d’Okba Ibn Nafaa, un groupe qui combat depuis des années l’armée tunisienne dans les montagnes de l’intérieur du pays.