BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Brigitte Bardot: « Les algériens de France menacent la culture et l’identité française »

DIA-18 mars 2017: Brigitte Bardot, l’icône du Cinéma français a une nouvelle fois fait des siennes. Dans un entretien accordé récemment à l’hebdomadaire « Valeurs Actuelles » (*), à  l’occasion de la sortie de son livre «  Répliques et piques », aux éditions de l’Archipel, a tenu des propos assez virulents envers les algériens.  Valeurs Actuelles dont les colonnes ont été, rappelons-le, le canal de diffusion des messages haineux de Jeannette Bougrab (DIA du 26 février 2017, Lettre de Jeannette Bougrab, une fille de harki à Emmanuel Macron).  Brigitte Bardot, n’en déplaise à ses fans de la gauche n’a pas caché son admiration pour Marine Le Pen. Ceci est bien entendu, une affaire franco-française, mais quand elle s’attaque à l’Algérie ca ne l’est plus à ce moment là. Elle s’exprima, « en toute liberté », et dira à propos de la  culture française:

« Je ne me suis pas battue contre l’Algérie française pour accepter une France algérienne. Je ne touche pas à la culture, à l’identité et aux coutumes des autres. Qu’on ne touche pas aux miennes. » Il suffit de relire ce propos,  pour constater qu’elle dit la chose et son contraire au même temps. Quand elle ne s’est  battue pas contre l’Algérie française, cela ne veut pas dire qu’elle cautionnait et touchait à la culture, à l’identité et aux coutumes des autres « algériens » ?

La grande défenseure des droits des animaux et les moutons de l’Aid El Kebir, est revenue sur son champ de bataille favori, incitation à la haine envers les musulmans, insinuant indirectement que tout musulman est un islamiste, ou peut-être, en feignant de ne pas déceler la différence entre un musulman et un islamiste, elle dira, prônant le modernisme, ils veulent dans leur pays d’origine, mais qu’ils ne nous imposent pas « je ne peux plus les voir, les islamistes. Que pratiquement partout en France on voie des burqas, c’est inadmissible. Qu’ils se conduisent comme des coutumes, des pratiques, des discriminations d’un autre âge : la France, ce n’est pas ça. »

Et tenez vous bien, ce sont les barbus, entre autres, qui sont derrière tous les maux du cinéma français, les spécialistes auraient eu du mal à dénicher cette perle rare, « Il n’y a plus que des barbus et des actrices aux cheveux gras, qui se font violer dans les coins et qui trouvent des excuses à leurs agresseurs. Il n’y a qu’à regarder la Cérémonie des César où de gentils zombies remercient papa-maman, leur concierge et leur chauffeur de taxi, tout en lançant l’incontournable appel à la fraternité humaine et à l’antiracisme. »

Décidément elle n’a menti point en affirmant que l’honneur, l’amour et le respect se limitent à son pays. Celle dont le cœur était si grand pour aimer tous les animaux du monde,  n’est pas arrivée à aimer  d’autres humains que ses compatriotes, « J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée. Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnaient dans le monde entier, ça me déprime. Comme disait mon grand-père, il y a de quoi se les prendre et se les mordre ! ». Quelle qualité du langage ! Et le dernier mot ne vous rappelle pas quelque chose ? Ou bien à force de…on devient… !?

La gauche…mais bien sur, c’est elle qui est derrière toute cette régression, qu’elle soit au singulier ou au pluriel, « à la gauche. Elle déteste tout ce qui est luxueux, élégant, tout ce qui sort un peu de l’ordinaire ». Consentez que ca a l’air d’une compagne électorale en faveur de la droite, l’extrême droite, «Marine Le Pen, je l’aime beaucoup et depuis longtemps ; mais aussi François Fillon. Je trouve que c’est un type bien ; j’ai été horrifiée par ce lynchage judiciaire et médiatique. Ce type a du courage et j’ai, comme vous le savez, beaucoup de respect pour cette vertu. » C’est compréhensible, Marine le Pen est la seule qui puisse réaliser ses rêves racistes, plus de barbus, plus de femmes aux cheveux gras et plus de ces enfants zombie. Insatiable, elle veut encore plus, Angela Merkel ne serait pas contente de lire cette déclaration de la fameuse artiste française, à propos de l’union Européenne, « Il faut en sortir. Bruxelles nous casse les burnes. » Encore une fois, « Bravo » à la qualité du langage !

(*) www.valeursactuelles.com.societé

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-MACRON LEPEN 1

Débat TV : Marine Le Pen « attaque » Macron sur sa visite en Algérie (Vidéo)

DIA- 04 avril 2017: La candidate du FN a profité du débat de l’entre-deux-tours ce 3 ...

2 commentaires

  1. Avant de devenir sénile, BB était plutôt une ravissante idiote! Alors maintenant, que dire de quelqu’un qui passe la majeure partie de sont temps à converser avec des dizaines de charmants matous et qui s’informe en ne lisant que les journaux et revues pro FN?

  2. sans commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *