BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

La caméra cachée Rana Hkamnak a été attrapée ….par le téléspectateur

DIA-03 juin 2017: « Quand une chose dépasse la limite, elle se retourne contre toi« , cette citation prend tout son sens quand s’il s’agit de parler du programme Rana Hkamnak VIP 2.

Suite au rassemblement tenu aujourd’hui, samedi 3 juin, au siège de l’Autorité de régulation de l’Audiovisuel (ARAV), et notamment après le soutien affiché du frère du président, Said Bouteflika à l’écrivain Rachid Boudjedra, le patron du groupe Ennahar Tv Anis Rahmani a décidé de suspendre la caméra cachée « Rana Hkemnak VIP2 » (On t’a eu VIP 2). La décision a été annoncée sur son compte Twitter où il a écrit: « J’ai décidé de suspendre définitivement la diffusion du programme ‘Rana Hkemnak’ présenté par Hichem Cherif et Ahmed Madani. Auparavant le patron d’Ennahar avait présenté ses excuses à l’écrivain Boudjedra sur le même réseau social. 

Rien ne prédestinait une fin aussi catastrophique à un programme qui avait porté la chaîne Ennahar Tv au sommet de l’audience durant le ramadhan 2016, quand l’émission faisait les beaux jours du groupe avec un succès retentissant. Le programme qui avait réussi une prouesse en piégeant des personnalités politiques en 2016 a chuté cette année avec des caméras cachées dépassées, voir consommées. Le changement d’animateur Billal Kebache, (Qui était excellent l’année dernière) a eu une incidence sur le contenu du produit. Même si le journaliste Yasser Lorabi a assuré dans les premiers épisodes notamment avec Belayat, la suite n’a pas tenu ses promesses. Les méthodes de bas de gamme du duo Hichem Cherif et Ahmed Madani notamment dans la scène où ils riaient durant la chahada est un non respect non seulement pour l’écrivain mais surtout pour le téléspectateur algérien, qui est jaloux de sa religion et du respect de l’autre.

La contestation de ce programme par une partie de l’élite algérienne et la classe politique démontre qu’il reste encore une veille des programmes audiovisuels nationaux, même si cette mission doit être prise en charge par l’Arav.

Salim AGGAR

DIA-ANIS RANA

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Ali Aya

 Ali Aya : les caméras cachées «la yadjouz» (Vidéo)

DIA-20 juin 2017: L’imam de la Grande mosquée d’Alger (JamAâ Lekbir), Ali Aya, a prononcé ...

2 commentaires

  1. mon pauvre pays tu mérite mieux que toute cet bande de palefreniers sans aucun honneur aucune morale une meute de hyènes puantes assoiffés de pouvoir qui font la pluie et le beau temps depuis 62 , mais tout à une fin in challa. en ce qui me concerne je les vomis tous .

  2. Pauvre ALgerie,sans culture et sans éducation, quels esprits vils et bas,qui envahissent la télé, les radios,et même les journaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *