Un candidat à la présidentielle 2019 envisage de supprimer le français pour développer l'Algérie - DIA
38503
single,single-post,postid-38503,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Candidat

Un candidat à la présidentielle 2019 envisage de supprimer le français pour développer l’Algérie

DIA-09 décembre 2018: Un candidat à l’élection présidentielle qui a été invité à une émission de talk show a déclaré qu’il supprimerait la langue française du système algérien pour faire avancer le pays. La déclaration a été chaleureusement accueillie par les jeunes qui assistaient à l’émission, au grand étonnement de l’animatrice et des chroniqueurs présents sur le plateau. 

L’homme politique inconnu sur la scène médiatique a justifié sa réponse par le cas d’un pays africain, le Rwanda, qui s’est débarrassé de la langue française pour développer son pays sur le plan économique et éducatif. Ce dernier a ajouté que tous les pays qui ont été colonisés par la France sont dans leur majorité sous développés et sont restés sous la colonisation indirecte de la France. L’homme préconise l’utilisation de la langue anglaise pour sortir l’Algérie de la crise économique et culturelle. 

Cette déclaration audacieuse fait en tout cas débat entre partisans et opposants et alimente de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. Affaire à suivre….

Amel Bouchaib