Le candidat du MDS pour la présidentielle 2019 défend les droits des juifs d'Algérie - DIA
31779
single,single-post,postid-31779,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-FETHI Gheras

Le candidat du MDS pour la présidentielle 2019 défend les droits des juifs d’Algérie

DIA-09 mai 2019: Le candidat du MDS à la présidentielle 2019, Fethi Gheras qui était l’invité du  forum d’Algérie-direct a défendu les juifs d’Algérie affirmant qu’il n’y’a aucune différence eux et les Algériens. Il précise encore que comme pendant la révolution, des chrétiens et des juifs sont morts en martyrs en tant qu’algériens.

M.Fethi Gheras a encore affirmé que les juifs algériens sont des citoyens algériens qui ont les mêmes droits que tout le monde et qu’il faut les respecter. Le porte parole du MDS a prôné l’égalité entre les Algériens au delà de leurs sexes, ethnies, couleur ou religion, précisant que Frantz Fanon, Larbi Ben Mhidi, Abane Ramdane et Maurice Audin sont avant tout des algériens. 

Une intervention filmée qui n’a pas été diffusée sur le site d’Algérie Direct. D’autres vidéos de l’intervention du patron du MDS étaient pourtant mises en ligne sauf celle de son intervention sur les juifs d’Algérie.   

Maîtrisant la communication et jouant parfois sur le coup de l’émotion, le candidat du MDS à la présidentielle 2019 a également défendu l’égalité des chances entre l’homme et la femme, remettant même en cause la question le code de la famille inspiré de la chariaa et la question de l’héritage. 

Salim Bey