Choléra : le MAE français met en garde ses ressortissants se rendant en Algérie - DIA
35026
single,single-post,postid-35026,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-ALGER-France

Choléra : le MAE français met en garde ses ressortissants se rendant en Algérie

DIA-27 août 2018: L’épidémie du choléra qui touche certaines wilayas du pays fait honte à l’Algérie. Le ministère des Affaires étrangères français vient de publier  une mise en garde pour ses ressortissants se rendant en Algérie. Dans la rubrique Conseils aux voyageurs le MAE français (https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/) relève que «plusieurs cas de choléra ont été diagnostiqués dans le nord et le centre du pays (Bouira, Blida, Tipasa, Alger, Médéa, Aïn Defla). Le ministère algérien de la Santé et de la population indique qu’une source de la région de Tipasa serait à l’origine de la contamination mais que l’eau du robinet demeurerait potable».
Le MAE français ajoute que «dans tous les cas, il est impératif de porter une vigilance particulière aux règles d’hygiène et de sécurité afin de se préserver des contaminations digestives ou de contact (voir la rubrique Santé de cette fiche : QUELQUES RÈGLES SIMPLES). Les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé concernant le choléra peuvent également être consultées :http://www.who.int/topics/cholera/faq/fr/.
La réaction du MAE français est intervenue après celle des autorités tunisiennes qui ont pris des dispositions pour empêcher la propagation de l’épidémie du choléra qui touche l’Algérie.
Un affront pour l’Algérie qui voit ses efforts colossaux en matière d’éradication des maladies transmissibles réduits à néant par la faute des  hommes! 
Amir Hani