Choléra au Maroc : Le ministère de la santé dément l'existence de cas dans son pays - DIA
35106
single,single-post,postid-35106,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-MINISTRE SANTE MAROC

Choléra au Maroc : Le ministère de la santé dément l’existence de cas dans son pays

DIA-29 août 2018: Le ministre marocain de la Santé Anas Doukkali a démenti, ce mercredi 29 août en milieu de journée et d’une manière catégorique, les rumeurs qui circulent sur le web et les messageries, faisant état de cas de choléra au Maroc, a rapporté la presse marocaine. 

Le ministère marocain de la Santé n’a diffusé son premier communiqué que mardi 28 août. Le ministre de la Santé Anas Doukkali n’a tenu sa première réunion sur le sujet le lundi 27 août. 

Dans son communiqué de ce mercredi, le ministère marocain dément donc l’existence de cas de choléra “jusqu’à la rédaction de ces lignes“ , y compris dans la région de l’Oriental ou les zones frontalières avec l’Algérie, pays touché par l’épidémie.

Le ministère invoque la sécurité sanitaire nationale et met en garde contre toute diffusion de fausses nouvelles.

Les marocains avaient reçu ce type de messages sur WhatsApp:

“J’ai reçu ca ce matin d’un ami médecin travaillant dans un hôpital public: “Bonjour, de source très sûr et confidentielles, états de Choléra confirmés au Maroc, évitez de manger, Pastèque, melon, figue, raisins. Se laver bien les mains et boire bcp d’eau. Que Dieu nous protège“.

Cela rappelle les messages qui ont périodiquement circulé en marge de l’épidémie subsaharienne  d’Ebola, précisent enfin certains médias marocains. 

Amel Bouchaib