Cinq personnalités algériennes dans le classement Global Influence 2018 - DIA
27440
single,single-post,postid-27440,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-TOP CINQ

Cinq personnalités algériennes dans le classement Global Influence 2018

DIA-18 janvier 2018: Cinq personnalités algériennes ont été retenues pour rejoindre le Global Influence 2018, qui répertorie les 100 personnalités arabes les plus influentes.

Le classement est établi par le Think Tank suisse Gottlieb Duttweiler Institute (GDI) qui réalise cette liste depuis 2012. Parmi les algériens figurent trois personnalités inscrite dans le TOP 100: Le physicien Nidal Guessoum qui est classé 22e, la romancière Ahlam Mostghanemi classée 36e et l’activiste Rachid Nekkaz classé 77e dans cette liste des personnalités arabes les plus influentes de 2018. On retrouve également deux stars de  youtube dans ce classement : Le rappeur Lotfi Double Kanon classé 105e et le podcasteur Anes Tina classé 111e sur la liste de 120 personnalités. 

La présence de seulement  cinq personnalités algériennes démontre une nouvelle fois l’absence des algériens sur la scène médiatique arabe. Aucun politique, religieux, journaliste, réalisateur ou même publicitaire algérien n’est présent dans cette liste où se trouvent  de nombreuses personnalités arabes issues du monde des médias, de la politique, de la religion et même de la publicité ; parmi lesquelles on peut retrouver le journaliste d’El Jazzera Faycal Kassem, le présentateur égyptien Bessam Youssef, le leader politique tunisien Rasheed El Ghenouchi ou encore l’imam tunisien Abdelfetah Mourou. 

C’est l’écrivain et journaliste saoudien Muhammad Alrotayyan As-Shummari qui occupe la première place du classement. Il a travaillé pendant une courte période pour les deux magazines Fawassil (« Virgules ») et Qoutouf (« Cueillettes »). Il est qualifié d’écrivain et journaliste de masse, qui n’appartient à aucun courant en Arabie saoudite tout en gagnant la confiance d’un grand nombre de lecteurs.

Une liste bien plus importante que celle établie en 2016, où ne se trouvaient que deux personnalités Ahlem Mostghanemi et Nidhal Guessoum, alors que Cheb Khaled, qui était classé en tête des personnalités les plus influentes (7e place) était classé comme marocain.

Au niveau du classement général les Égyptiens sont les plus représentés avec 23 personnalités figurant dans le classement, suivis des Saoudiens avec 22 noms cités. Seules 18 femmes sont représentées cette année. Du côté de l’Algérie et de la Tunisie, chaque pays est représenté par 5 personnalités .

Cette année, le Think Tank fait remarquer que, malgré la présence encore importante des « penseurs religieux » au sein des 10 personnalités les plus influentes, les « intellectuels » prennent également de plus en plus de place dans la sphère d’influence. Ainsi, la personnalité arabe la plus influente de 2018 retenue dans cette catégorie est le poète saoudien Mohammed Al Rayan.

Salim Bey