DIA | Cnews impose le différé à Eric Zemmour pour éviter la polémique
46609
post-template-default,single,single-post,postid-46609,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Cnews impose le différé à Eric Zemmour pour éviter la polémique

DIA-07 novembre 2019: Le direct pour l’émission Face à l’info, diffusée du lundi au jeudi de 19 heures à 20 heures, c’est terminé. Après plusieurs polémiques liées aux propos tenus à l’antenne par Eric Zemmour, la chaîne d’information CNews a décidé de diffuser dès ce mardi l’émission en léger différé «dans le cadre de la maîtrise du débat», annonce une source interne. Cnews, la chaîne d’info du groupe Canal+  n’indique l’intervalle exact entre la captation des échanges et leur diffusion à l’antenne, mais il devra être suffisant pour couper les séquences les plus sensibles.

«La direction de Cnews a décidé de suivre la recommandation du comité d’éthique» du groupe Canal. Réuni le 23 octobre, ce dernier a estimé dans son avis rendu vendredi dernier que «la position centrale donnée à Monsieur Zemmour dans l’émission et son statut d’invité permanent, et le fait qu’il soit appelé à intervenir sur les sujets qui sont à l’origine des événements judiciaires concomitants à son recrutement, sont de nature à créer un risque» pour la chaîne.

Le comité reconnaît qu’Eric Zemmour est entouré d’autres invités et chroniqueurs qui peuvent apporter la contradiction. «Mais cela n’apparaît pas suffisant pour assurer les conditions d’une parfaite maîtrise éditoriale», souligne-t-il. À moins que «l’émission soit diffusée en différé, même en léger différé.»

L’arrivée d’Eric Zemmour sur Cnews quelques semaines après sa condamnation pour «provocation à la haine religieuse» a suscité de nombreux remous dans la chaîne. Les élus du personnel ont voté la semaine dernière une motion pour demander «à la direction de cesser sa collaboration avec Eric Zemmour et [de] le retirer de l’antenne pour des raisons évidentes sur le plan économique, sur la sécurité des personnels, sur l’image du groupe et sur l’éthique». Des personnalités politiques et syndicales refusent désormais de se rendre sur la chaîne info.

Mais Face à l’info demeure un succès d’antenne. L’émission fait chaque soir quasiment jeu égal avec LCI et BFMTV.