La colère de Temmar contre les entreprises retardataires dans la réalisation de logements - DIA
26046
single,single-post,postid-26046,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Temmar Logement

La colère de Temmar contre les entreprises retardataires dans la réalisation de logements

DIA-12 décembre 2017: Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, a sermonné les entreprise en charge de réaliser des projets de logements tous types, notamment AADL. Il les a sommées de livrer l’ensemble des projets dans les délais requis, au risque de prendre des mesures allant jusqu’à la résiliation des contrats, assortie par des poursuites judiciaires.
Temmar qui s’exprimait à l’occasion d’une rencontre avec les représentants des entreprises concernées par le retard dans la réalisation de ces projets a indiqué qu’il est chargé de réaliser et de concrétiser le programme du président de la République à qui il doit rendre des comptes.
«Il y a un retard à rattraper et les entrepreneurs sont tenus de s’activer et de rattraper le retard car il s’agit du programme du Président», a lancé Temmar. Il a en même temps invité les entrepreneurs à le saisir par correspondance au cas où ils feraient face à des entraves de la part de l’administration ou de quelque partie que ce soit.
«Vous pouvez me saisir par fax, mail ou autres moyens. Je suis à votre disposition, pourvu qu’il n’y ait pas de retard dans la réalisation des logements», a-t-il dit. Il a précisé que tous les projets doivent être livrés en 2018.
Selon le ministre, plus de 38.000 logements type location-vente (AADL) enregistrent actuellement un retard dans la réalisation au niveau de 20 wilayas du pays.
Ce retard concerne la réalisation de 38.450 logements dont 24.851 unités confiées à des entreprises étrangères et 13.600 autres à des entreprises algériennes. En plus des logements AADL, les services du ministère de l’Habitat ont relevé un retard dans la réalisation de 10.832 unités de logements de type Logement social locatif (LSL) et 286 Logements promotionnels publics (LPP) dans wilaya d’Alger et dont la réalisation est confiée à deux sociétés algériennes.
En août dernier, la réalisation de 87.000 logements AADL n’avait pas encore été entamée, a rappelé Temmar, précisant que toutes les mesures juridiques ont été parachevées pour mettre un terme au retard dans le lancement des projets.
Le ministre a également averti les entreprises qui ne rattraperont pas leur retard qu’elles ne bénéficieront plus d’autres projets et seront exclues des plans du ministère.
Mohamed Nassim