BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Des comédiens et des cinéastes absents à la manifestation des artistes au TNA (VIDEO)

DIA- 02 juillet 2016: Rassemblement pacifique réussi pour partisans du soutien pour la libération des prisonniers dans l’affaire KBC, hier soir au pied théâtre national (TNA). Alors que le premier ministre Sellal et quelques membres du gouvernement assistaient à quelques dizaines de mètres à la célébration du 27e jour du ramadhan, des jeunes artistes, journalistes, comédiens, hommes des médias et de télévision, ont bravé l’interdiction de manifester et ont assisté à ce meeting de soutien aux artistes lancé il y a quelques jours sur les réseaux sociaux. Il faut dire que les autorités qui appréhendaient cette manifestation, avaient données instruction pour ne pas intervenir. Les fourgons de la police qui étaient stationnés devant le TNA, avaient reçu l’ordre de quitter les lieux quelques minutes avant le début rassemblement. Plusieurs policiers en civils étaient néanmoins en observation aux alentours du TNA juste à côté du café Tonton ville.

Absence des comédiens et des anciens cinéastes

Beaucoup de journalistes, de jeunes réalisateurs à l’image de Hassan Ferhani, Karim Moussaoui, Damien Ounouri ou encore Yanis Koussim et la comédienne Adila Bendimerad étaient présent à ce rassemblement. L’un des anciens réalisateurs Rabah Laradji, présent sur place avec le Yahia Debboub s’est étonné de l’absence des anciens cinéastes et comédiens qui ont zappé ce rendez-vous de de la liberté d’expression pour les artistes.  Les producteurs étaient également absents à cette manifestation, où seule Moussa Haddad et sa femme Amina, elle-même productrice, étaient là pour manifester leur soutien à Mehdi mais surtout à Mme Nedjai, cadre connue et apprécié au ministère de la Culture.

Les politiques aux abonnés absents 

Les politiques étaient également les grands absents à cette manifestation pacifique des artistes, seul Sofiane Djilali de Djil El Djadid, Djelloul Djoudi du parti des travailleurs et l’ancien candidat à l’élection présidentielle Kamel Benkoussa étaient les seuls politiques venus apporter un soutien aux amis de Mehdi Benaissa et Nora Nedjai et partager cette peine avec l’équipe de Nass Stah et l’équipe de Ki hana qui nass, deux émissions arrêtés suite à l’affaire des autorisations de tournage.

Le leader de la manifestation Abdelakader Djeriou, réalisateur et scénariste de l’équipe de Nass Stah (Le crâne rasé par solidarité avec Mehdi Benaissa, tout comme le journaliste Mustapha Kessaci et Khaled Benaissa) s’est transformé comme à son habitude en maître de cérémonie, invitant à chanter l’hymne engagé du groupe de Jornane Gosto:« Ya doula mani chiat, mani khelat, nehbou leblad (Pouvoir, je ne suis pas un lèche-bottes, je ne suis pas un fauteur de troubles, nous aimons notre pays ». reprise en cœur par des dizaines de jeunes artistes et fan de la cause.

Coté média, peu de caméras des télévisions privées étaient présente à ce rassemblement. Seules les caméras d’Echourouk News, de Dzair News et bien sûr de KBC,  de France 24, de Reuters Tv et de l’Afp Tv étaient là pour immortaliser l’événement.  Ce qui dénote un manque de solidarité des chaînes privées à la cause de la chaîne KBC, surtout après la dernière mise en demeure du ministère de la Communication.

Enfin, en plus de l’indifférence des vendeurs de la devise en face du TNA, des gens du quartier, c’est surtout l’attitude honteuses d’absence de solidarité de certains comédiens et artistes qui ont non seulement boycotté cette manifestation, mais sont restés tranquillement en face à la terrasse de café de Tontonville, fumant leur thé.

Salim Aggar

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Blé

L’Algérie lance un appel d’offre pour l’achat de 50 mille tonnes de blé

DIA-24 avril 2017: Au grand étonnement des opérateurs impliqués dans le commerce de blé, l’Algérie ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *