BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Une commission médicale espagnole aux camps des réfugiés sahraouis

DIA-26 janvier 2017: L’association  espagnole de la ville de Zamora, solidaire du peuple sahraoui, a initié le projet de la création d’une commission  médicale qui se rendra  aux camps des réfugiés sahraouis de Tindouf, au mois de mars prochain, entre le 4 et le 14  précisément, a rapporté l’agence Europe Presse et le journal L’opinion. Dans le cadre d’un projet de coopération au développement avec le Sahara Occidental, 13 spécialistes : 2 en gynécologie, 2 en pédiatrie de Malaga, un médecin urgentiste,  ainsi que 4 MIR du Complexe d’Assistance de Zamora, 2 infirmières, l’une de Castellon et l’autre de Salamanca, resteront en contact avec la population de cette région pendant 11 jours, pour faire des tests et analyses médicales. La commission, coordonnée par Emilia Alfageme, infirmière zamoraine, effectuera des examens mammaires et  des interventions pour les femmes sahraouies, des contrôles médicaux aux enfants qui n’ont jamais consulté un pédiatre, ainsi qu’au reste de la population. L’accent sera mis sur le camp Smara, le plus peuplé avec le moins de structures sanitaires. Concernant l’action des gynécologues, elle consistera en le dépistage des cas de pathologies mammaires, lesquelles toucheront les autres camps. Des opérations chirurgicales seront effectuées si nécessaire au niveau de l’hôpital de Rabuni, ainsi qu’une assistance aux accouchements naturels ou par césarienne.

Emilia Alfageme a expliqué dans un communiqué, repris par  les deux médias suscités, qu’il n y a aucun programme de prévention contre le cancer dans ces camps où les habitants du Sahara Occidental ont fui la guerre il y a quatre décennies ; et les cas qui y sont détectés sont assez avancés, d’où l’importance de ce genre d’opérations de prévention qui auront lieu au mois de mars. L’équipe des soins, en plus d’assister les médecins, formeront les infirmières locales dans le domaine des maladies telles que le diabète et l’hypertension, entre autres. De même que de recueillir des données pour une étude de la situation sanitaire dans les camps, pour les communiquer plus tard, lors des conférences et réunions scientifiques. Des médicaments et des produits pharmaceutiques de base et d’hygiène, seront acheminés à Tindouf, grâce à la collaboration du Collège des produits pharmaceutiques de Zamora. Ce projet dispose d’un budget de 15.000 euros. Il a nécessité également la collaboration des institutions et des organisations qui ont déjà soutenu les projets de l’association Zamora avec le Sahara, et qui n’ont pas encore fixé le montant de leur aide,  telles que la Députation provinciale de Zamora, Mairie de Zamora, Caja Rural et l’Espagne-Duero ; en plus de celle des citoyens. Cette association œuvre également au sein du projet « Vacances en Paix » destiné à l’accueil des enfants sahraouis vivant dans les camps des réfugiés, par des familles espagnoles pendant les vacances, pour l’échange des cultures.      

Yasmine Yahia

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-VIADUC

Djisr el Djazair, le projet fou d’un viaduc pour désengorger la capitale (Vidéo)

DIA-17 novembre 2017: Comment réduire la circulation dans la capitale et relier une côte d’Alger à une autre dans une durée ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *