DIA | Confidentiel : Cevital, Sovac et Condor évitent les administrateurs de la justice
45039
post-template-default,single,single-post,postid-45039,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel : Cevital, Sovac et Condor évitent les administrateurs de la justice

DIA-29 août 2019: Au moment où la justice a désigné trois administrateurs pour gérer les trois entreprises Tahkout , Haddad et Kouninef dont les patrons sont en prison, trois autres patrons qui sont actuellement à la prison d’El Harrach ont pu éviter les administrateurs de la justice. Il s’agit notamment de Condor, Cevital et Sovac. Ces trois entreprises ont pu changer juridiquement et légalement les gestionnaires de leur entreprises quelques jours avant l’incarcération de ces dernier. Cette procédure administrative a été facilité par le fait que c’est des entreprises sont familiales et les patrons n’avaient pas de difficulté à trouver un gestionnaire même dans ses moments difficiles. Ainsi Issad Rebrab a pu placer son fils Malik, Benhamadi a placé un de ses cousins à sa place alors que Sovac est tenu actuellement par le frère de Mourad Oulmi, Smail. Ces nouveaux patrons sont entourés également par les meilleurs conseillers et juristes afin d’éviter tout problème. 

Pour ce qui concerne Haddad, Kouninef et Tahkout, les noms des trois administrateurs qui ont été désignés par la justice pour diriger trois groupes privés dont les patrons sont en détention provisoire dans le cadre de la lutte anticorruption, ont été choisis. Il s’agit de Mohamed Larbi Hadoum pour le groupe des frères Kouninef, Mohamed Choudar pour le groupe Tahkout et Larbi Roumili pour groupe ETRHB Haddad,