BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Confidentiel: Dalil Boubekeur « souhaite » placer son fils à la Mosquée de Paris

DIA- 10 juillet 2017: Affaibli par la maladie et surtout dépassé par les guerres intestines dans le paysage musulman de France, le recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, prépare sa succession et souhaite dans ce sens placer son fils, Sami (la quarantaine) à la tête de la plus haute institution musulmane de France. Il y a quelques mois, il avait sollicité le Premier ministre de l’époque, Bernard Cazeneuve pour que son fils soit promu au rang de conseiller technique au sein de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). Une institution satellite de la Mosquée de Paris et qui servira de tremplin pour accéder un jour au poste tant convoité par les dignitaires religieux algériens à Paris. Il suivra ainsi la lignée de la famille Boubakeur (descendant d’Abou Bakr, compagnon du Prophète Mohammed QSSL et premier calife d’islam après la mort de ce dernier). Le père de Dalil, Hamza était également recteur de la Grande Mosquée de Paris, il avait succédé à Si Kaddour Benghabrit, créateur de l’institution en 1957. Hamza Boubakeur avait cédé sa place ensuite à son fils Dalil en 1992.  Plusieurs personnalités et religieux sont pressenti depuis quelques temps pour remplacer Dalil Boubekeur: On évoque les noms de l’ancien ministre et ambassadeur d’Algérie en Egypte, Mustpaha Cherif, le docteur Ghaleb Bencheikh et surtout l’actuel directeur de l’Administration de la Mosquée de Paris, Mohammed Louanoughi, alias Si Abdallah. Ce dernier qui est considéré comme l’ombre et l’âme de Dalil Boubekeur pourrait tout faire pour placer Sami à la direction de la Mosquée de Paris, dont le poste n’est pas accessible sans l’aval d’Alger et ensuite de Paris.

DIA-dalil
Dalil Boubakeur compte toujours sur le soutien de son numéro deux Mohammed Louanoughi

      

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Le drian Messahel

Confidentiel: La RAM gâche la démarche de Le Drian pour réconcilier Alger et Rabat

DIA-13 novembre 2017: En venant à Alger, le Ministre français des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait ...

Un commentaire

  1. ya Dalil Boubekeur la mosquée de Paris n’est pas un royaume ni un empire et votre famille n’est pas une dynastie , alors tires-toi et fous nous la paix on en a marre de voir ta citrouille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *