CONFIDENTIEL: La FAF retire à Rebouh Haddad le pouvoir de signature - DIA
41566
single,single-post,postid-41566,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-REBOUH

CONFIDENTIEL: La FAF retire à Rebouh Haddad le pouvoir de signature

DIA-08 Avril 2019: Le premier vice-président de la FAF, Rebouh Haddad, n’a plus le pouvoir ou la prérogative de signer des chèques ou d’autres documents de la Fédération, a-t-on appris auprès de l’instance du football algérien. Cette décision a été prise par le président de la FAF, Kheireddine Zetchi après l’arrestation de Ali Haddad, frère de Rebouh Haddad.
Pour rappel, Ali Haddad qui est également président de l’USMA, a eu un rôle influent dans la désignation de l’actuel président de la FAF, Kheireddine Zetchi, avec l’implication directe de l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali.
Ali Haddad, qui est très proche de Said Bouteflika,  a profité de son pouvoir et son influence pour désigner son frère comme numéro deux de la FAF en tant que premier vice-président. Cependant, après l’arrestation de Ali Haddad, l’équilibre des forces a été chamboulé, ce qui a affaibli le clan de Haddad d’où la mise à l’écart de son frère Rebouh.