Confidentiel : Faute de stades, la LFP invente le huis clos pour MCA-JSK - DIA
35580
single,single-post,postid-35580,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-MCA-JSK

Confidentiel : Faute de stades, la LFP invente le huis clos pour MCA-JSK

DIA-14 Septembre 2018: La Ligue de football professionnel (LFP) s’est empressée à infliger la sanction du huis clos au MC Alger afin de programmer le classico MCA-JSK de ce dimanche sans la présence du public au stade de Bologhine. Selon des indiscrétions, la Ligue a sauté sur l’occasion des «supporters du MCA ayant jeté des projectiles à Médéa mardi dernier lors du match OM-MCA pour infliger au Mouloudia la sanction du huis clos». Cette sanction coïncide curieusement avec le match MCA-JSK.
Or, selon des vidéos partagées sur les réseaux sociaux et selon les dirigeants du MCA, il n’y a pas eu d’incidents à Médéa et rien ne justifie la sanction du huis clos.
Il se trouve que la LFP aurait tout fait pour «inventer ce huis clos» faute de stade à Alger. En effet, le stade du 5-Juillet est fermé pour un mois en raison de la pose d’une nouvelle pelouse en gazon naturel. Le stade Mustapha-Tchaker de Blida qui aurait pu constituer une solution de rechange, est également fermé afin de le retaper en prévision du match Algérie-Bénin (éliminatoires CAN-2019), le 10 octobre prochain. 
A l’exception des stades du 5-Juillet et de Blida, il n’y a pas d’autres stades à Alger pouvant accueillir l’affiche MCA-JSK qui drainera une grande foule. Programmer ce match à Bologhine un dimanche (jour ouvrable), serait risqué quant à la sécurité publique. Il faut aussi rappeler que la dernière confrontation entre les deux équipes, remonte au mois d’avril dernier quand les deux équipes avaient disputé une demi-finale houleuse à Constantine. La LFP aurait donc recouru à la solution de facilité, à savoir le huis clos.