Confidentiel: Haddad interdit à Serrar de faire des déclarations - DIA
39131
single,single-post,postid-39131,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Serrar

Confidentiel: Haddad interdit à Serrar de faire des déclarations

DIA-04 Janvier 2019: Le directeur sportif de l’USM Alger, Abdelhakim Serrar, a été sommé par le président du club, Ali Haddad, de se taire et de ne pas trop s’exposer devant les médias en raison des polémiques qu’il a suscitées. La dernière sortie médiatique de Serrar a fait réagir la direction de l’USMA quand il avait déclaré que lui et Mellal (le président de la JSK) ne prenaient pas la même boisson, insinuant que lui en bonne musulman ne prend pas de l’alcool.
Pis encore, Serrar est allé se moquer de Mellal en ironisant quand il l’appelle «aâmi chérif», alors que Serrar est plus âgé que lui plus de dix ans. Devant tous ces dérapages, la direction de l’USMA l’a sommé de mesurer ses propos à l’avenir.
Craignant de retomber dans ses travers, Serrar a indiqué qu’il s’est engagé de ne plus faire la moindre déclaration à la presse et ce, jusqu’à la fin de la présente saison. En ce sens, on n’entendra plus Serrar parler, du moins jusqu’au mois de mai date à laquelle prendra fin le championnat. Il a indique que ses déclarations ont été interprétées et mal comprises, d’où sa décision d’observer le silence.
Nassim Fateh