DIA | CONFIDENTIEL: Laagab et Debeche privés de députation à cause de…l’argent sale
49187
post-template-default,single,single-post,postid-49187,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

CONFIDENTIEL: Laagab et Debeche privés de députation à cause de…l’argent sale

DIA-25 Février 2020: L’enseignant universitaire à l’institut des sciences politiques, Smail Debeche, a révélé qu’il a été privé, avec son collègue Mohamed Laagab, enseignant en journalisme, de députation à cause de l’argent sale.

«Moi et Laagab avons été empêchés de nous présenter aux élections législatives à cause de l’ancien système qui avait tout verrouillé. Les places de députés s’achetaient avec des sommes d’argent colossales et il était impossible pour nous de prétendre à la députation, malgré notre statut d’universitaires, alors que des députés d’un niveau d’instruction limité ont réussi à être élus», a révélé Debeche ce mardi lors d’une rencontre sur la révision de la Constitution organisée à l’Ecole supérieure de journalisme.

Il a tenu ces propos pour dire qu’avec la révision prochainement de la Constitution et de la Loi électorale, ces pratiques seront bannies de manière à permettre aux plus méritants d’accéder à des postes de responsabilité et de députés.