BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Confidentiel : Quand l’ARPT bloque les acteurs des télécoms en Algérie

DIA-24 octobre 2017: L’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) qui devrait être un régulateur du marché des télécoms est devenue une véritable source de blocage pour les acteurs des télécoms en Algérie. En effet, l’ARPT cause d’énormes problèmes pour les constructeurs de téléphones mobiles locaux, puisque l’autorité de régulation met parfois trois à quatre mois pour valider un portable fabriqué en Algérie, bloquant totalement les unités de production des constructeurs locaux de téléphones mobiles. Pour vendre ses portables en Algérie, les constructeurs locaux, doivent avoir la validation de l’ARPT, et leur blocage favorise le marché parallèle des smartphones.

Le Conseil de l’ARPT qui doit se réunir une fois par mois pour valider les différents dossiers met parfois trois à quatre mois pour donner une réponse aux opérateurs de téléphonie pour valider leurs offres commerciales et la même période aux constructeurs de téléphones pour valider les smartphones.

En revanche, l’ARPT est plus réactive pour les entreprises locales de VOIP (Voix sur IP), puisque les opérateurs privés qui ne rencontrent aucun problème dans leurs opérations, gagnant rapidement des millions de dollars, qui ne sont souvent pas rapatriés en Algérie.

L’ARPT serait-elle contre l’économie nationale ? En tout cas les opérateurs des télécoms qui activent sur le marché local, souffrent de la bureaucratie et des blocages de l’Autorité de régulation, au point où certains constructeurs mobiles réfléchissent à délocaliser vers certains pays voisins notamment en Tunisie.

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

Grine-Hamid

Confidentiel: Hamid Grine sort son dernier roman après le SILA

DIA-11 novembre 2017: L’ancien ministre de la Communication Hamid Grine revient à sa première passion: ...