DIA | Confidentiel: Le palais royal marocain prépare la succession du roi Mohamed VI
53887
post-template-default,single,single-post,postid-53887,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel: Le palais royal marocain prépare la succession du roi Mohamed VI

DIA-14 août 2020: Selon des médias espagnols, le roi du Maroc Mohamed VI qui est très malade s’apprête à céder le trône à son fils Moulay Hassan III âgé seulement de 17 ans et 3 mois. 

Une réunion urgente aurait été organisée au palais royal à Rabat regroupant le Conseiller principal du Roi André Azoulay, le chef de l’armée royale, le patron des renseignements et le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani. A noter que le frère du roi Moulay Rachid n’a pas été autorisé à assister à cette réunion secrète. 

Dans l’ordre de succession, l’article 21 de la Constitution marocaine de 1996 dispose qu’« un Conseil de régence exerce les pouvoirs et les droits constitutionnels de la Couronne » au cas où le prince héritier n’a pas encore atteint l’âge de 16 ans. Cependant, cette dernière a été révisée et approuvée par référendum populaire le 1er juillet 2011. L’article 44 de la nouvelle constitution dispose que « le Roi est mineur jusqu’à l’âge de 18 ans accomplis ». Il reste plusieurs mois pour que l’héritier du trône Hassan III atteigne sa majorité et prétendre à la succession légale de son père. En attendant, le Conseiller du Roi André Azoulay a mis le jeune héritier sous très haute protection, pour éviter toute tentative contre lui, en attendant sa montée sur le trône.      

Pour rappel, le 14 juin, le roi du Maroc Mohammed VI avait été opéré du cœur à Rabat à la clinique du Palais Royal suite à un trouble du rythme cardiaque appelé fibrillation auriculaire, avait rapporté le quotidien français Le Figaro. Absent de la scène depuis 3 mois, le roi du Maroc Mohamed VI est réapparu lors de son discours officiel à l’occasion de la Fête du Trône, célébrée le 29 juillet dernier, très affaibli et n’arrivait même pas à lire le texte qu’il avait devant les yeux.