DIA | Confidentiel: Le plan de Sami Agli pour se séparer de l’ancienne direction de Haddad
52149
post-template-default,single,single-post,postid-52149,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel: Le plan de Sami Agli pour se séparer de l’ancienne direction de Haddad

DIA-19 juin 2020: Plusieurs mois depuis son arrivée à la tête du FCE, Sami Agli le nouveau patron du forum des chefs d’entreprise peine à imposer son pouvoir dans le forum et à faire le ménage dans l’ancien directoire du FCE. 

Selon le site Africaintelligence du 18 juin, le successeur d’Ali Haddad à la présidence de l’organisation patronale, Sami Agli est toujours contesté par l’ancienne direction et notamment par sa secrétaire générale.  C’est pourquoi le site français spécialisé dans les coulisses de l’économie en Afrique a révélé le plan d’Agli d’exclusion de la secrétaire générale du FCE Radhia Benabderrahmane, considérée comme la pièce maîtresse du FCE.  

Toujours selon le site, le patron du FCE envisage de se débarrasser  de l’ancienne équipe de Haddad, notamment les vices présidents à l’image de Mehdi Bendimerad, le responsable des relations internationales, Salah Abdessemed et la charismatique Nacira Haddad.   

Pour les remplacer, l’actuel patron du FCE, envisage de placer une nouvelle équipe fidèle: Reda Allal, consultant en développement des affaires et ancien directeur de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Tlemcen, qui est pressenti pour remplacer la secrétaire générale du FCE. Mais aussi placer dans la direction Djaoued Allal, qui dirige depuis un an la commission pour la promotion et le développement du numérique, ou encore l’industriel oranais Amine Mered, patron de Maghreb Emballage. 

Enfin, le patron du FCE devrait changer de siège, puisqu’il est toujours dans les locaux de Ali Haddad, situés sur l’impasse Sylvain-Fourastier