DIA | CONFIDENTIEL: Les Libyens ont refusé la nomination de Lamamra au poste d’Envoyé spécial du SG de l’ONU… en Libye
50442
post-template-default,single,single-post,postid-50442,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

CONFIDENTIEL: Les Libyens ont refusé la nomination de Lamamra au poste d’Envoyé spécial du SG de l’ONU… en Libye

DIA-06 avril 2020: Le nom de l’ancien ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a été proposé par le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres pour le poste d’Envoyé spécial de l’ONU en Libye. Toutes les parties concernées et impliquées dans les efforts de solution à la crise dans ce pays, avaient accepté le nom de Lamamra à l’exception de la Libye qui avait refusé que Lamamra soit nommé.

Pourtant, les membres du Conseil de Sécurité qui ont été consultés par Guterres avaient donné leur accord favorable pour Lamamra.

Le Maréchal Haftar, opposé à l’Algérien, aura pesé de tout son poids pour empêcher la nomination de Lamamra, en remplacement de Ghassan Salame qui avait quitté son poste cause du stress après avoir échoué de rétablir la paix en Libye. Et dire que l’Algérie a toujours été du côté du peuple libyen, plaidant en faveur d’une solution politique qui ne remet pas en cause l’intégrité territoriale de ce pays frère.

La Libye est confrontée à des conflits internes depuis le soulèvement de 2011 qui avait renversé Mouammar Kadhafi.