DIA | Confidentiel: Pourquoi l’Algérie a convoqué son ambassadeur au lieu du diplomate français ?
51617
post-template-default,single,single-post,postid-51617,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel: Pourquoi l’Algérie a convoqué son ambassadeur au lieu du diplomate français ?

DIA-28 mai 2020: L’image de l’Algérie a été une nouvelle fois ternie par des médias audiovisuels français. Après France 24, c’est au tour de France 5 et LCP (Que des télévisions publiques) d’être dénoncées 

France 5 une télévision peu regardée en France et qui n’a aucune audience dans l’hexagone, n’a capté l’intérêt que de 680 000 personnes seulement en France selon Médiamétrie. Alors pourquoi toute cette polémique? Car en réalité, le doc a été vu par des millions d’algériens et suscité une large polémique sur les réseaux sociaux. 

Mais au delà de la polémique qu’a suscitée le reportage au sein de la société algérienne, c’est sous un angle diplomatique et politique qu’Alger a souhaité  analyser cette nouvelle attaque médiatique contre la stabilité de l’Algérie. 

Mais au lieu de convoquer l’Ambassadeur de France à Alger comme ce fut le cas après la diffusion du reportage de France 24, c’est l’ambassadeur d’Algérie en France M. Salah Lebdioui, qui est convoqué à Alger. 

Cette démarche diplomatique est, selon les règles diplomatiques, encore plus importante en degré que la simple convocation de l’Ambassadeur étranger au sujet d’un sujet médiatique. 

A travers ce geste diplomatique, Alger entend protester d’une manière plus forte contre la diffusion d’un reportage qui offre une image négative sur l’Algérie et qui appelle dans son message final à quitter le pays. 

L’Ambassadeur d’Algérie à Paris (qui avait été installé du temps du président par intérim Abdelkader Bensalah) et qui est sur le point de départ dans le prochain mouvement diplomatique, pourrait jouer sa dernière carte dans ce dossier. En tous les cas, les relations algéro-françaises traversent plus que jamais une zone de turbulence, ce qui pourrait toucher à l’avenir les échanges commerciaux et diplomatiques entre les deux pays .