BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Dans les coulisses des négociations des droits TV de la CAN 2017

DIA-09 janvier 2017 : On est à quatre jours du début de la CAN et l’Algérie n’a pas encore obtenu le droit de diffuser les matchs de son équipe. Où en sont réellement les négociations?

A l’Entv, c’est le black-out total.  L’équipe de journalistes qui devait partir hier au Gabon est restée à Alger.  Lors d’une réunion de préparation de la CAN entre le sponsor de la FAF, Mobilis et le service des sports de l’Entv dirigé par Sami Nouredine (Frère de HHC), les responsables de la télévision publique ont affiché leur impuissance face au diktat de la CAF et de son agence Sportfive, chargée négocier les droits TV pour Bein Sport

Sportfive c’est la boite appartenant à Lagardère Unlimited, la division Sports & Entertainment du Groupe Lagardère, qui vient de renouveler son accord de partenariat avec la CAF pour une période de 12 ans (2017-2028). En vertu de cet accord, Sportfive va continuer à commercialiser les droits média et marketing de la CAF pour toutes les éditions de ses compétitions majeures en Afrique, notamment la Coupe d’Afrique des Nations, le Championnat d’Afrique des Nations et la Ligue des Champions CAF, entre autres, auprès de BeIN Sport.

Sportfive au cœur de négociations acharnées avec l’Entv

Depuis quelques jours ce n’est pas Bein Sport qui fait du chantage à l’Entv mais bien, cette agence française, qui sous-traite pour le compte du groupe qatari et de la CAF. 

Sportfive cède les droits d’un seul match pour 2 millions de dollars, soit 20 millions de dollars pour un pack regroupant les dix matchs essentiels de la CAN ; à savoir  les trois matchs du groupe, deux matchs des quarts de finale, deux matchs des demi-finales, le match de la troisième place et le match de la finale.         

Seulement à la télévision algérienne, on estime que c’est trop cher pour une diffusion sur le réseau terrestre. Bein Sport s’oppose depuis toujours à toute vente des droits Tv sur satellite, gardant ainsi le monopole des espaces satellitaires. L’un des opposants à Bein Sport demeure le DG de l’Eptv Tewfik Khelladi qui a œuvré dans les instances audiovisuelles africaines pour faire tomber le monopole d’Al Jazeera Sport à l’époque et de Bein Sport aujourd’hui.

En Algérie, une forte opposition à l’achat des droits

Sur le plan social, l’Etat algérien qui applique une nouvelle politique d’austérité sur certains services et certains produits, ne souhaite pas provoquer la colère des citoyens et a demandé à l’Entv d’acheter les droits tv pour garantir la paix sociale. En raison de l’importance de la demande et surtout de la sensibilité du dossier, c’est le DG lui-même qui mène les négociations.

Si l’Entv est d’accord pour payer la facture, elle souhaiterait néanmoins négocier le prix, match par match. L’ENTV se voit mal en train de payer un pack de dix matchs si l’équipe nationale est éliminée au bout du premier tour ou des quarts de finale. Les derniers mauvais résultats des Verts au Nigéria et même devant la Mauritanie ont donné des sueurs froides à la direction commerciale de l’Entv, conduite par M.Khodja, qui voit mal la télévision publique payer un droit TV à perte surtout en ces temps de disette.

Il faudrait donc attendre encore deux jours pour peser le pour et le contre de cette transaction commerciale très sensible politiquement.

Salim Bey      

dia-sportfive-entv-caf

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-MCA-SONA

Les biens immobiliers du MCA: Les précisions du Président du Conseil d’Administration

DIA-22 août 2017: Suite à notre article, portant sur le Club MCA, paru dans DIA le ...

Un commentaire

  1. Vous allez acheter en Euros sonnant trébuchant les droits de retransmission des matchs de la CAN 2017 chez SIADKOUM vos frères KHARABS « Les QATARIS », Amis de l’Etat d’Israël et financier du TERRORISME international ………. !!! Abuh-Almumnin….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *