DIA | Covid-19 : baisse de vigilance des Algériens et rebond du nombre de nouveaux cas
55868
post-template-default,single,single-post,postid-55868,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Covid-19 : baisse de vigilance des Algériens et rebond du nombre de nouveaux cas

DIA-16 OCTOBRE 2020: Les Algériens se montrent de plus en plus négligeant et moins vigilants face à la pandémie du Coronavirus. Depuis la réouverture des plages, des espaces de loisirs, des marchés et des mosquées, la vigilance des Algériens a baissé de vigilance, confondant assouplissement des mesures de confinement relatives à la pandémie du Covid-19 et disparition du virus.

Il faut relever que les campagnes de sensibilisation qui devaient être menées par les organismes publics ont pratiquement disparu. Le discours prôné par les Pouvoirs publics tend à rassurer les Algériens, lesquels ont tendance à croire que la pandémie du Coronavirus est vaincue.

Depuis quelque temps, le port du masque de protection ou des bavettes est abandonné par les Algériens. En ce sens, les commerçants n’exigent plus des clients de porter le masque. Il en est de même pour certains commerçants qui ne portent plus de bavette.

Dans les espaces fermés, la distanciation physique n’est pas respectée, notamment dans les marchés et les grandes surfaces.

Les fêtes de mariage ont repris entre familles certes, mais la distanciation physique n’est pas respectée, alors que les embrassades et les accolades ont été banalisées.

Dans la plupart des autobus, notamment privés, les mesures de distanciations ne sont pas respectées, et il n’est pas exigé des passagers de porter des masques. Pis encore, un siège de deux places est occupé par deux passagers, alors que les mesures d’hygiène ne sont pas scrupuleusement respectées.

Ces comportements ne sont pas de bon augure à l’approche de la rentrée sociale et de la rentrée scolaire.

Pis encore, les chiffres communiqués par le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus donnés ces trois derniers jours sont en augmentation. Un total de 221 nouveaux cas confirmés de coronavirus, 126 guérisons et 5 décès ont été enregistrés durant les dernières 24 heures en Algérie.

En cette période automnale, avec le rafraîchissement des températures les campagnes de sensibilisation gagneraient à être multipliées et intensifiées face aux négligences des Algériens. Ce qui se passe en Europe, notamment en France et en Belgique où les nouveaux cas  enregistrés en 24 heures se comptent pas milliers, est inquiétant. Idem pour le Maroc et la Tunisie où la situation empire de jour en jour. Pendant ce temps, les Algériens  baissent de vigilance, ce qui est inquiétant à quelques jours de la rentrée scolaire.

Amir Hani