De la viande putréfiée à l'affaire JSK-MCA : où sont les conclusions des commissions d'enquête ? - DIA
34490
single,single-post,postid-34490,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-APN

De la viande putréfiée à l’affaire JSK-MCA : où sont les conclusions des commissions d’enquête ?

DIA-08 août 2018: En Algérie, la mise en place des commissions d’enquête après chaque crise ou scandale signifie que l’affaire sera étouffée et le dossier classé et jeté aux oubliettes. Deux exemples édifiants démontrent que la mise en place de ces commissions n’est qu’un leurre.
Il y a une année, une commission d’enquête a été mise en place par les ministères de la Santé, du Commerce et de l’Agriculture pour déterminer les causes ou les auteurs des moutons à la viande putréfiée. Des milliers de citoyens avaient été escroqués pour la deuxième année consécutive par des maquignons sans scrupules. Devant la grogne de ces pauvres citoyens, le gouvernement avait annoncé qu’une commission d’enquête avait été installée et devait aboutir à l’identification des auteurs de cette arnaque à grande échelle concernant les moutons à la viande putréfiée, vendus à l’occasion de l’Aïd el Adha de l’année dernière.
Une année après, la commission d’enquête n’a pas rendu ses conclusions et des maquignons véreux vont encore, une fois de plus, sévir et arnaquer en toute impunité les pauvres citoyens.
Autre exemple de commission d’enquête fantoche : c’est l’affaire du match de la demi-finale de la coupe d’Algérie JSK-MCA, disputé à Constantine la saison dernière. Des incidents graves avaient éclaté lors de ce match, lequel avait failli porter atteinte à la sécurité du pays. Des supporters du MCA ont été malmenés pour ne pas dire massacrés et des images avaient été diffusées à ce sujet.
Devant la grogne des Algériens, le ministère de l’Intérieur avait annoncé qu’une commission d’enquête a été mise en place pour déterminer les tenants et les aboutissants de ce qui s’est passé à Constantine. Aujourd’hui, nous sommes à la veille du coup d’envoi de la nouvelle saison footballistique et la fameuse commission d’enquête du ministère de l’Intérieur est restée muette.
Ainsi, à force de faire des annonces et des promesses les ministres et le gouvernement ont fini par perdre leur crédibilité aux yeux des citoyens. Il ne faut pas donc s’étonner quand les citoyens ne prennent pas en compte les appels ou les orientations du gouvernement auxquels ils ne croient plus du tout. A titre d’exemple, le gouvernement a toujours rassuré les citoyens que les stations de carburants seraient ouvertes les jours de fête de l’Aïd, mais par manque de confiance et de crédibilité, les citoyens se ruent vers les stations-service  et font la queue pour faire le plein avant l’Aid…
Les tentatives de DIA de connaitre les conclusions, si conclusions il y a, de ces commissions sont restées vaines.
 Amir Hani