BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Une déscendante de l’Emir Abdelkader interpelle les ministres Grine et Zitouni

DIA-09 mars 2017: Après quelques jours de répit, l’affaire Feriel Furon est relancée par une lettre envoyée par Atika Boutaleb, déscendante de l’Emir Abdelakader au ministre de la communication, Hamid Grine et le ministre des anciens Moudjahidine Tayeb Zitouni. Atika Bentaleb qui est la fille du fondation l’Emir Abdelakader et principale soutien d’Ali Benflis à l’étranger a posté sa lettre sur facebook et twitter dont voici la teneur:  

« Cette affaire de livre qui fait entre autres l’apologie d’un Bachagha sanguinaire, mais pire encore tenter de modifier notre histoire, et dont la promotion s’est déroulée à grands renforts de moyens publics a fait réagir , comme vous le savez, à l’unanimité le peuple algérien. »

« Je trouve très décevant de votre part Mr le ministre de la communication Hamid Grine, ainsi que Mr le ministre des moudjahidines , Tayeb Zitouni de n’avoir jugé ni utile, ni important d’intervenir et dire un mot à ce propos. »

Ne doit-on pas expliquer au peuple comment les moyens de l’Etat ont été mis à la disposition de Mme Furon pour faire la propagande de son livre?Ne doit-on pas expliquer les apparitions de Mme Furon aux côtés de députés , Et autres hommes politiques algériens?

Ne sommes nous pas en train d’accepter passer sous silence une affaire qui devrait vous interpeller à plus d’un titre?

Une affaire reléguée au rang « inférieur » de l’incompétence, et qu’on règle en sanctionnant deux journalistes, qui n’ont fait qu’exécuter des ordres venus de plus haut, de peur de voir la foudre s’abattre sur eux?

Est-ce bien normal qu’aucun responsable ne se soit exprimé malgré l’indignation d’une grande partie de la population ?

Pourquoi, messieurs les ministres, n’êtes pas intervenus à ce propos ?

Pourquoi n’y a-t-il pas eu d’enquête pour déterminer les responsabilités et remonter à ceux qui ont cautionné ce pied de nez aux Algériens et à leur glorieuse histoire?

Est-ce qu’on essaye de détourner notre attention vers l’arbre pour nous faire perdre de vue la forêt ?

Votre silence assourdissant messieurs me perturbe profondément.

Je m’attendais à ce que cette tentative honteuse de falsification de l’histoire  de l’Algérie soit traitée avec plus de sérieux et de rigueur.

Je vous prie donc de faire le nécessaire pour que les zones d’ombres sur cette affaire soient levées, Et que la lumière soit faite sur cette affaire grave, et dangereuse pour le pays, son histoire, sa mémoire collective , Et par conséquent sa cohésion nationale.

A l’approche de l’élections législatives, vous ne cessez de répéter au peuple de faire entendre sa voix. 

Ce même peuple ne demande aujourd’hui qu’à entendre les vôtres. 

Atika Boutaleb, fille de Mohamed Lamine Boutaleb, le président de la Fondation Emir Abdelkader

 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-US AMB

Le gouvernement algérien accorde l’agrément au nouvel Ambassadeur US à Alger

DIA- 23 juin 2017: John Desrocher, actuel secrétaire d’Etat adjoint pour l’Egypte et le Maghreb, ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *